Josie Desmarais/Métro

Caribou a su faire danser la foule comme s’il n’y avait pas de lendemain pendant une (trop) courte heure. Ouvrant son spectacle avec Our love, tirée de son plus récent album du même nom, le Canadien et ses trois musiciens ont transformé la scène verte d’Osheaga en boîte de nuit à ciel ouvert pour ce dernier spectacle de la journée, avec en arrière-plan les feux d’artifice de La Ronde. Un spectacle mémorable.

Caribou a accompli le tout en jouant sur de réels instruments. Ce qui est très rafraîchissant, quand on sait que tant d’artistes de musique électronique ne font qu’appuyer sur des boutons en sautant sur place lorsqu’ils sont en spectacle. Du début à la fin du concert, Dan Snaith et ses acolytes ont chanté et touché à tous les instruments: batterie, clavier, basse, guitare, tambourine… et même la flûte à bec, pendant l’enivrante Odessa, qui a été LE moment fort de la soirée. À la fin de cette pièce, Snaith s’est exclamé: «Merci tellement, vous êtes incroyables!». Un de nos voisins dans la foule a rétorqué en criant: «Non, TU es incroyable!». Ce moment de grâce s’est poursuivi juste après avec Can’t Do Without You, que la foule a chanté haut et fort.

Chacune des pièces – tirées des deux plus récents albums de l’artiste, Our Love, paru en mars 2015, et Swim, en 2010 – a fait danser frénétiquement les humains, le singe gonflable et les flamants rose couverts de plume dans la foule. Jouant avec le rythme des pièces et les arrangements sur scène, Caribou a offert des variantes intéressantes aux pièces originales de ces albums. Jusqu’à la dernière, Sun, qui a fait hurler de joie les fans et qui s’est étirée sur de longues et délicieuses minutes pour se conclure en une finale spectaculaire. Puis, Snaith a lancé un dernier «Merci beaucoup, vous êtes les meilleurs!» Non, c’est toi le meilleur, Caribou!

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!