Josie Desmarais Father John Misty

Father John Misty a offert une belle performance, dansant, jouant avec la foule et ne se prenant pas trop au sérieux. Il a interprété plusieurs chansons de son plus récent album, I Love You Honeybear et quelques une du précédent, Fear Fun. Les fans de folk-barbu étaient comblés.

On n’a pas raté une seconde du spectacle, mais dès les premières notes de la chanson titre, I Love You Honeybear, c’était comme si c’était commencé depuis longtemps. Sans détour. L’intensité de Joshua Tillman, de son vrai nom, le faisait se coucher par terre, grimper sur la batterie et se dandiner, tourner son micro au bout de son fil et danser de façon simili langoureuse tout au long du spectacle. Quand ce n’est pas carrément lancer sa guitare au bout de ses bras sur la scène, alors que personne n’a pu l’attraper.

C’est seulement après 4 chansons qu’il s’est adressé à la foule. «Êtes-vous tannés de tout le monde qui vous demande si vous allez bien? Moi, je m’en fous un peu», a t-il lancé avant d’entonner When You’re Smiling and Astride Me, puis Château Lobby #4. Ensuite, ça été: «comment va tout le monde qui attend le prochain band?». Rigolo, le monsieur. Il a enchainé avec la grinçante Bored in the USA.

Le show s’est terminé de la même façon qu’il a commencé, c’est à dire, abruptement. Pendant Hollywood Forever Cemetery Sings, tout s’est arrêté d’un coup sec. «Ça arrive tout le temps. Amusez-vous», a dit l’ex Fleet Foxes.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!