collaboration spéciale Nick Carter a commencé sa carrière dans les Backstreet Boys à 12 ans. Il en a maintenant 36.

Bien qu’il soit plutôt connu comme le plus jeune membre des Backstreet Boys, Nick Carter roule aussi sa bosse en solo depuis plusieurs années.

Inspiré par le classic rock de son enfance, il vient présenter son nouveau spectacle, All American, qui incorpore quand même plusieurs chansons du répertoire de son célèbre boys band.

Séjourner à Montréal est toujours un plaisir pour celui qui a fait ses premières armes au Québec avec les Backstreet Boys. «J’ai hâte d’être à Montréal, c’est toujours spécial d’y revenir», a fait savoir le blondinet à Métro dans un entretien téléphonique de 10 minutes. Sa carrière solo lui permet d’être «plus libre» de faire la musique qui lui plaît. «J’ai grandi en écoutant du classic rock, alors j’aime faire du pop-rock plutôt que le pop-R&B qui joue beaucoup à la radio.»

Qu’est-ce que Nick Carter en solo a à offrir au monde de la musique? «J’aime expérimenter. Avec mon album, j’ai voulu offrir quelque chose d’original à ceux qui sont tannés d’écouter toujours la même musique à la radio. J’ai voulu créer une comédie musicale à la Broadway», explique celui qui a coécrit toutes ses chansons.

La confection d’All American s’est faite plutôt rapidement. «J’ai rencontré mon producteur en studio, j’avais une idée en tête, je savais où je voulais aller. On a fini l’album en deux, trois semaines», dit l’artiste américain.

Sur l’album, une pièce sort du lot: I Will Wait, une chanson d’amour sans fioritures où il est accompagné seulement de sa guitare. Quand on lui demande s’il aurait envie de produire un album acoustique un jour, il répond par un timide «peut-être». «Parfois, je suis un peu nerveux de chanter seul. J’ai été dans un groupe tellement longtemps qu’être seul, c’est un peu insécurisant», confie celui qui a commencé sa carrière à 12 ans et qui en a maintenant 36. Il admet que sa voix se prête bien à ce genre de chansons et que beaucoup de gens aiment ça. «Je vais probablement faire davantage de pièces comme ça à l’avenir.»

En rafale

Musicien(s) préféré(s)? Genesis
Chanson préférée? Bridge over Troubled Water, de Simon and Garfunkel
Pièce préférée sur son nouvel album? Cherry Pie parce que c’est une pièce provocante, très sexuelle.
Un instrument dont il a toujours voulu jouer? Le piano. J’aimerais en jouer, mais je n’ai pas le temps de vraiment m’y mettre.

Nick Carter
Au Hyatt Regency mercredi à midi
Au Métropolis mercredi à 20 h

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!