Getty L’actrice Karelle Tremblay tient la vedette dans le court métrage Oh What a Wonderful Feeling, de François Jaros.

Le court métrage Oh What a Wonderful Feeling, du Québécois François Jaros, fera partie de la compétition officielle de la Semaine de la critique, où il sera présenté en première mondiale.

Dans cette section parallèle du Festival de Cannes,  consacrée à la découverte de jeunes talents, Oh What a Wonderful Feeling, de François Jaros (Toutes des connes, Maurice), qui met en vedette Karelle Tremblay (Les êtres chers) se mesurera en compétition officielle à neuf autres courts.

Sept longs métrages sont en compétition officielle à la Semaine de la critique: Albüm de Mehmet Can Mertoğlu, Diamond Island de Davy Chou, Grave de Julia Ducournau, Mimosas d’Oliver Laxe, Shavua Ve Yom d’Asaph Polonsky, Tramontane de Vatche Boulghourjian et A Yellow Bird de K. Rajagopal.

C’est le long métrage Victoria, de Justine Triet, qui ouvrira la Semaine de la critique, alors qu’en clôture, on pourra voir les courts métrages Bonne figure et En moi, respectivement des actrices françaises Sandrine Kiberlain et Laetitia Casta, ainsi que Kitty, de l’actrice américaine Chloë Sevigny.

La 55e Semaine de la critique, dont le jury est présidé par la cinéaste française Valérie Donzelli, se tiendra du 12 au 20 mai, en marge du Festival de Cannes, qui se déroulera pour sa part du 11 au 22 mai.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!