La chanteuse Lady Gaga a rencontré le Dalaï-Lama dimanche le 26 juin.

Ils ont parlé yoga et santé mentale pendant plusieurs minutes, avant de prendre quelques photos.

Si cette rencontre a rempli la chanteuse de joie et de bonheur, comme elle l’a expliqué sur les réseaux sociaux, la Chine n’est vraiment pas de cet avis.

La Chine considère que le chef spirituel de la communauté bouddhiste tibétaine est un séparatiste, lui qui vit en exil depuis 1959 et qui demande plus de droits pour la région tibétaine, région que la Chine considère comme son territoire.

Selon plusieurs médias internationaux, la chanteuse est maintenant sur la liste noire de la Chine. Sa musique aurait été bloquée partout en Chine, il ne serait plus possible de télécharger sa musique en ligne. Il est même possible qu’elle ne puisse plus venir donner de spectacles en Chine à partir de maintenant.

Lady Gaga a aussi partagé une vidéo de sa rencontre avec le chef spirituel de la communauté bouddhiste tibétain, âgé de 80 ans.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!