MONTRÉAL – Ceux qui sont encore en colère en raison du lock-out ont décidé de rester chez eux, si bien que c’est dans une ambiance bon enfant, devant plus de 17 000 amateurs de hockey décidés à s’amuser, que le Canadien a disputé son match intra-équipe devant public, jeudi soir, au Centre Bell.

Les spectateurs ont chaudement applaudi les joueurs de Michel Therrien à leur arrivée sur la glace, ils ont fait la vague et chanté «Olé! Olé! Olé!». Leur enthousiasme a aussi donné lieu à quelques scènes cocasses, par exemple quand la foule a hué les arbitres après que ceux-ci eurent fermé les yeux sur une infraction de Lars Eller aux dépens de Max Pacioretty, et hué Alexei Emelin quand le défenseur russe, posté derrière son filet, a hésité trop longtemps à relancer le jeu. Carey Price s’est quant à lui amusé à interagir avec la foule quand celle-ci a scandé son nom.

«J’ai essayé de les saluer, chose que je ne suis pas en mesure de faire pendant un match normal. Ils ont semblé apprécier», a commenté Price.

Ç’a toutefois pris une tournure un peu plus acerbe quand une partie de la foule a scandé «On veut P.K.!» en faisant allusion à Subban, encore chez lui parce qu’en dispute contractuelle avec la direction du Tricolore.

«C’est évident que les gens l’aiment et ils voudraient qu’ils soient ici, a dit Price de son ami et coéquipier. En espérant qu’il reviendra bientôt.»

Quant au match, il s’est terminé 3-3 entre les rouges et les blancs à l’issue des deux périodes de 20 minutes de jeu, et a été suivi par un avantage de 3-2 des rouges en 20 rondes de fusillade — 15 de plus que prévu!

Alex Galchenyuk, d’une feinte plus modeste qu’il n’a montré cette semaine à Brossard, Andrei Markov et Brandon Prust, en poussant Peter Budaj au fond du but pour mettre fin à une fusillade qui s’éternisait, ont marqué pour les rouges. Brendan Gallagher et Pacioretty ont fait de même pour les blancs.

«Je m’attendais à ce que Peter sorte le bâton pour harponner la rondelle. C’est pourquoi j’ai fait une feinte de moins», a expliqué Galchenyuk, qui a n’a pas semblé dépaysé à son premier match au Centre Bell, même s’il ne s’est pas démarqué plus qu’il faut.

«Le coach m’a demandé de mettre fin au match, alors je l’ai fait de la seule façon que je croyais pouvoir réussir, a dit Prust de son but vainqueur. Une chance que Brian Gionta est venu célébrer sur la glace pour rendre le tout officiel!»

Rene Bourque, pour les rouges, et Pacioretty, pour les blancs, ont chacun trouvé le fond du filet en première période à la suite d’attaques à deux contre un. Bourque a fait montre d’une belle vitesse en s’amenant devant Budaj.

Mike Blunden, pour les blancs, a marqué à la suite d’une gaffe de Price — une relance que le gardien n’aurait jamais tentée dans un match normal — et Michaël Bournival, pour les rouges, ont fait en sorte que la première période s’est terminée 2-2.

Tomas Kaberle a donné les devants 3-2 aux rouges pendant une punition à Jarred Tinordi, en première moitié de deuxième période. Blunden a égalé à 3-3 avec son deuxième du match, s’amenant en seconde vague après une poussée initiale de Gallagher.

Therrien a dit avoir apprécié la soirée de travail de Bourque chez les vétérans, ainsi que celles de Gallagher, Galchenyuk et Tinordi du côté des jeunes.

«(Bourque) a foncé au filet à quelques occasions. C’est bon signe parce que c’est sa force», a indiqué l’entraîneur du CH qui, avec ses adjoints, s’affairera au cours des prochaines heures à décider quels joueurs seront retranchés puisqu’il prévoit tenir l’entraînement de vendredi avec seulement ceux qui feront partie de la formation officielle cette saison.

Mauvais signe pour le défenseur Yannick Weber, ou signe qu’il aura un rôle particulier à jouer: il a été utilisé en attaque. Il a quand même récolté une aide, sur le but de Bournival, lors d’une séquence de jeu plutôt relâchée.

Outre sa gaffe, Price a bien fait. Il a d’ailleurs freiné Erik Cole lors d’un tir de punition en deuxième période. Et il est resté imperturbable en fusillade.

«J’ai cherché à être un peu plus patient (que la saison dernière), a dit Price de son approche à un contre un. J’essaie de rester assez avancé devant mon filet et de laisser le joueur faire le premier geste.»

Emelin a été atteint par une rondelle en deuxième période, mais il n’a pas subi de blessure importante, a fait savoir Therrien.

Même s’il a participé à l’entraînement régulier de jeudi matin à Brossard, Tomas Plekanec n’a pas disputé le match par mesure de précaution. On préférait s’assurer qu’il soit frais et dispos en vue du match d’ouverture du calendrier régulier, samedi soir au Centre Bell, contre les Maple Leafs de Toronto.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!