Le Tricolore a enfilé sa quatrième victoire de suite en défaisant les Hurricanes de la Caroline 3-0 lundi soir au Centre Bell.

Les visiteurs essayaient eux aussi d’obtenir leur quatrième gain consécutif.

Même si le pointage nous laisse croire à un match facile, le résultat a longtemps été incertain. Le Canadien a eu besoin de 42 minutes avant de résoudre l’énigme Cam Ward. Il y est finalement parvenu au début de la troisième période grâce à une belle percée en zone adverse d’Alex Galchenyuk. Une fois près du filet, la recrue a tenté une passe qui a atterri sur la lame du bâton de Brandon Prust. Le dur à cuire n’a pas raté sa chance et a inscrit son deuxième de la saison.

«Quand tu as une avance de seulement un but, c’est important de ne pas changer ton style de jeu et de continuer à mettre de la pression, a affirmé Prust dans le vestiaire après la partie. [Les Hurricanes] ont poussé fort après mon but, mais on a réussi à les contenir et nous sommes allés en chercher un deuxième.»

Ce second filet a été une gracieuseté de Tomas Plekanec. Le joueur de centre a toutefois été un peu chanceux. Son tir frappé d’un angle restreint a touché Ward à l’épaule, près du casque, et le disque a rebondi dans le filet. L’attaquant connaît une début de saison canon. Il a récolté au moins un point dans 11 de ses 15 sorties jusqu’à maintenant. Il est toujours le meilleur pointeur montréalais avec huit buts et cinq mentions d’aide.

Peut-être encore ébranlé par le jeu de Plekanec, le gardien des Hurricanes a cédé à nouveau quelques secondes plus tard. Cette fois sur un dégagement de la ligne rouge de Max Pacioretty. La rondelle était bondissante et Ward, mal positionné, l’a laissé filer derrière lui. Gageons que Pacioretty aurait préféré marquer son premier but de la saison sur un jeu un peu plus spectaculaire.

Peter Budaj, qui remplaçait un Carey Price encore incommodé par la grippe, a réussi son premier jeu blanc de la saison. Il n’a pas été mis à l’épreuve aussi souvent que Ward, mais il a réussi des arrêts importants, particulièrement dans les dernières minutes de la période médiane. «Ils ont connu une bonne séquence à ce moment-là, mais nous avons réussi à les garder en périphérie pour minimiser les chances de marquer», a-t-il expliqué.

En dépit des trois buts et de la victoire des favoris locaux, le match n’a pas été très excitant. Tellement, que le meilleur moment de la soirée a probablement été quand, en deuxième période, Carey Price a sauvé Marc Denis, qui travaillait entre les bancs des équipes. Price, qui jouait le rôle d’adjoint lundi, a capté un dégagement raté qui se dirigeait directement sur l’analyste de RDS.

Une équipe différente
Même s’ils se sont inclinés lundi, les Hurricanes sont une équipe transformée depuis l’embauche de Kirk Muller la saison dernière.

Avant son arrivée le 28 novembre 2011, les Canes étaient dans le bas du classement avec une maigre récolte de 20 points en 25 matchs. Ils n’ont finalement pas participé aux séries, mais ils ont tout de même terminé la campagne avec un respectable 82 points, au 12e rang dans l’Est. Les choses sont encore plus positives cette année.

Ils sont présentement en tête de la section sud-est, avec 17 points, deux points devant le Lightning de Tampa Bay.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!