MONTRÉAL – Jacob De La Rose est sur le point de donner ses premiers coups de patins dans la LNH.

L’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Michel Therrien, a déclaré que l’attaquant de 19 ans allait être du match de mardi soir, contre les Sabres de Buffalo.

«C’est une année spéciale pour lui, alors qu’il évolue dans la Ligue américaine à 19 ans, qu’il a participé au Championnat mondial junior et qu’il aura l’opportunité de découvrir la Ligue nationale, a dit l’entraîneur. Ça fait partie de son développement.»

De La Rose, l’un des plus beaux espoirs du Tricolore, n’a récolté que 11 points en 37 matchs à sa première campagne à Hamilton, mais cinq au cours des six dernières rencontres, toutes remportées par les Bulldogs.

On croyait d’abord que De La Rose avait été rappelé pour remplacer Lars Eller, qui s’est blessé à la jambe dans la défaite de 3-2 subie aux mains des Coyotes de l’Arizona, dimanche. Mais Eller a pris part à l’entraînement matinal en vue du duel contre les Sabres et il semblait remis.

Therrien a précisé que De La Rose sera de la formation qu’Eller soit en état de jouer ou pas.

«C’est le rêve de tout le monde que de jouer ici éventuellement, a indiqué De La Rose. J’ai travaillé fort depuis mon arrivée. Maintenant, j’ai été rappelé et si on me donne l’occasion de me faire valoir, je vais la saisir.»

De La Rose, sélectionné 34e au total au repêchage de 2013, a choisi d’évoluer dans l’AHL cette saison afin de s’acclimater au jeu nord-américain au lieu de passer une année supplémentaire avec le club de Leksand, de la Ligue élite de Suède. S’il a connu un début de saison ordinaire, sa production s’est mise en marche après qu’il eut été nommé capitaine de la Suède au Mondial junior, disputé à Montréal et Toronto.

«Je crois que je joue avec davantage de confiance, a noté De La Rose. J’ai connu un bon tournoi. Je suis revenu plus confiant. J’ai tenté de faire plus de jeux et de créer plus d’occasions de marquer et ça a payé.»

Les observateurs ne s’attendent pas à ce que l’ailier de six pieds deux, 190 livres devienne un gros marqueur dans la LNH. De son côté, De La Rose, davantage reconnu pour son jeu intelligent et son apport en défense, croit qu’il est trop tôt pour le cataloguer.

«Je veux jouer un style complet. Je sais que je peux être bon dans les deux facettes de jeu. Je ne veux pas me confiner à un rôle. Je suis toujours à développer mon jeu, offensivement et défensivement. Je tente seulement de jouer du mieux que je le peux.»

L’un de ses compagnons de trios avec les Bulldogs, Gabriel Dumont est avec le CH depuis une semaine. Ils ont patiné ensemble avec Jiri Sekac — une autre recrue — mardi matin.

«C’est un costaud avec de la vitesse, a dit Dumont au sujet de De La Rose. Il est très, très fier de son jeu en défense et ça lui procure plusieurs occasions de marquer. Il est fort en défense et il sait où se positionner sur la patinoire, alors il obtient des chances.»

Si Eller est en mesure de jouer, le vétéran Manny Malhotra pourrait être rayé de la formation face aux Sabres. Sergei Gonchar a également pris part aux exercices matinaux à la place de Mike Weaver, qui devrait aussi être laissé de côté.

Pierre-Alexandre Parenteau, qui se remet d’une commotion cérébrale, a quant à lui patiné en solitaire avant ses coéquipiers.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!