The Canadian Press

Le Canadien devra payer P.K. Subban 9M$ par année au cours des sept prochaines saisons. Et, finalement, il semble que l’équipe profitera pleinement de son investissement.

Il y a plusieurs raisons qui expliquent pourquoi le Tricolore devançait ce matin 27 équipes au classement de la LNH. La plus importante est évidemment Carey Price, qui s’établit tranquillement comme un des grands gardiens de tous les temps au sein d’une franchise qui a compté sur plusieurs joueurs de ce genre au cours de son histoire.

La capacité des attaquants de l’équipe à profiter de leurs occasions a également aidé, tout comme l’émergence de Dale Weise en tant qu’attaquant du top six.

Le fait que Subban est devenu le type de défenseur capable d’accumuler les minutes de jeu à la ligne bleue – il a dépassé Andrei Markov en tant qu’arrière montréalais le plus susceptible de se retrouver sur la glace en toute situation – donne aussi un solide coup de main à l’équipe. Depuis le début de sa carrière dans la LNH, Subban n’a récolté qu’une seule fois plus de temps de jeu que Markov au cours d’une saison. C’était en 2011-2012, année où le vétéran n’avait disputé que 13 parties.

Toutefois, cette saison, Subban a obtenu de plus en plus de temps de jeu. La dernière fois que Markov a passé plus de temps sur la glace que Subban, c’était le 23 décembre contre les Islanders de New York. Il y a 21 matchs de ça. Subban n’a pas disputé moins de 25 minutes à ses 14 dernières sorties. Il a connu un sommet cette saison avec 31:57 minutes de temps de jeu contre les Maple Leafs de Toronto samedi. Il a obtenu ses trois plus hauts totaux de temps de glace de la campagne à ses trois derniers matchs. Et c’est très bien comme ça.

On connaît l’extrait du poème inscrit dans le vestiaire du Canadien «Nos bras meurtris vous tendent le flambeau». Les bras de Markov sont loin d’être meurtris, mais c’est un bon moment pour réduire son temps de jeu et donner les minutes en extra à Subban. Il y a des joueurs qui s’affaiblissent et d’autres qui deviennent plus forts et plus robustes. Subban tombe dans la deuxième catégorie. Rien ne laisse croire que Subban n’est pas capable, physiquement et mentalement, d’être un des meneurs dans la LNH en matière de temps de glace.

Ça semble être la progression naturelle du jeune défenseur. Est-il capable d’accumuler des 28-29 minutes par match de façon régulière, comme le font Drew Doughty, Shea Weber et Ryan Suter? Sa performance de samedi contre Toronto nous laisse croire que oui.

Subban aime jouer au hockey. Et il y excelle. De plus, le Canadien le paye plus que n’importe quel autre joueur dans son alignement. Le temps semble venu de voir combien de responsabilités il est capable d’assumer.

Tokarski en action
Dustin Tokarski sera envoyé dans la mêlée pour le Canadien ce soir à Ottawa, contre les Sénateurs.

L’entraîneur Michel Therrien a décidé de donner congé à Carey Price, qui a décroché son 30e blanchissage en carrière lundi à Détroit. Le gardien étoile devrait être de retour à son poste demain dans le cadre de la visite des Panthers de la Floride au Centre Bell.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!