CALGARY – Détenant une avance de deux buts après deux périodes, le Canadien de Montréal n’a pas commis la même erreur que la veille, à Edmonton.

Dale Weise a réussi le premier tour du chapeau de sa carrière et le Canadien a tenu le coup en défensive pour signer une victoire de 6-2 face aux Flames de Calgary, vendredi.

La troupe de Michel Therrien a ainsi réussi à se racheter après avoir laissé filer une avance de trois buts face aux Oilers, jeudi. Le Tricolore a aussi sauvé la mise en décrochant une première victoire dans le dernier match de son voyage de trois dans l’Ouest canadien.

«(La victoire) était très importante, a déclaré Therrien. Ce qui était important, c’était de savoir comment on allait réagir après la contre-performance d’hier. On a très bien réagi. Les joueurs se sont regroupés et ont démontré de la fierté.»

Weise a profité des largesses de Joni Ortio à deux occasions et a complété une belle séquence de Tomas Fleischmann en troisième période pour réussir le tour du chapeau. Nathan Beaulieu, en avantage numérique, Devante Smith-Pelly et Paul Byron ont aussi déjoué Ortio, qui a probablement déjà connu de meilleures soirées de travail. Byron, l’ancien des Flames, a aussi ajouté une aide.

«Ils ont passé beaucoup de temps en zone offensive, ils ont été solides défensivement et ils ont été productifs, a dit Therrien à propos du trio de David Desharnais, Weise et Fleischmann. Dale Weise a connu un match très productif, donc on se doit d’être très satisfait.»

Jiri Hudler et Josh Jooris ont permis aux Flames de combler deux retards d’un but en deuxième période, mais Ortio n’a pas été en mesure de fermer la porte. Ce dernier a terminé le match avec 25 arrêts.

De l’autre côté, Mike Condon a effectué du bon travail en repoussant 30 des 32 tirs dirigés vers lui pour aider le Tricolore à infliger un quatrième revers de suite aux Flames. Condon a signé un troisième gain en autant de départs dans la LNH, tous à l’étranger.

Le Canadien sera de retour devant ses partisans, dimanche, alors qu’il recevra la visite des Jets de Winnipeg.

Le Canadien résiste

Même s’il a donné des sueurs froides à ses partisans en deuxième période, le Canadien a fait preuve de caractère en répliquant à chaque but des Flames. Et cette fois, Byron s’est assuré d’enfiler le but qui a coupé les jambes des Flames en début de troisième.

Byron a démontré l’étendue de sa vitesse en s’échappant en désavantage numérique avant de battre Ortio pour procurer une avance de 5-2 aux siens à 3:52 de la troisième période.

«C’était difficile de le rentrer dans l’alignement au début, mais c’est une bonne acquisition parce qu’il a beaucoup de rapidité, a analysé Therrien. Par ta rapidité, tu vas être capable de provoquer de bonnes choses.»

Weise a ensuite complété son tour du chapeau pour sceller l’issue de la rencontre.

Smith-Pelly avait donné deux buts de priorité au Tricolore en battant le gardien Joni Ortio d’un tir sur réception, à 12:22 de la période médiane. Sur la séquence, Byron s’est emparé de la rondelle dans le coin de la patinoire avant de servir une passe parfaite à Smith-Pelly devant le filet.

Quelques minutes plus tôt, Weise avait inscrit son deuxième du match pour donner les devants 3-2 au Canadien après que les Flames eurent effacé deux déficits d’un but.

Jiri Hudler a créé l’égalité 1-1 après seulement 27 secondes d’écoulées à la période alors que Max Pacioretty sortait du cachot, mais Nathan Beaulieu a touché la cible en avantage numérique un peu plus de deux minutes plus tard.

Les Flames, qui connaissaient un bon début d’engagement, n’ont cependant pas baissé les bras. Jooris s’est emparé du retour d’un tir de Johnny Gaudreau pour battre Mike Condon entre les jambières et porter la marque à 2-2 à 4:41.

En première période, Weise avait accepté la remise de Fleischmann en entrée de zone avant de battre Ortio d’un tir frappé entre les jambières à 5:20.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!