Collaboration spéciale/Dupras Ledoux Inc. La nouvelle maison de Radio-Canada sera un bâtiment qui intègrera dans ses structures les nouvelles technologies de communication. Un beau défi pour les ingénieurs.

C’est Dupras Ledoux Inc., une compagnie d’ingénierie installée dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville,  qui assurera les travaux de génie électrique pour le nouveau bâtiment de Radio-Canada. Ce contrat a mis en lumière cette entreprise présente sur de grands chantiers depuis près de 60 ans.

Dupras Ledoux Inc. a été choisie avec Broccolini, BLTA et Quadrangle, pour la construction du nouveau siège de CBC/Radio-Canada.

«On reçoit des mandats chaque semaine, mais c’est la première fois qu’on a autant d’appels que ce soit de félicitations ou pour nous poser des questions», reconnaît André Dupras, président de la compagnie et chargé de projet pour la Maison Radio-Canada.

L’entreprise mettra en place les installations électriques et concevra, notamment, des systèmes de chauffage, ventilation et conditionnement d’air. Le concept retenu consiste à utiliser des poutres climatiques actives combinées à un réseau de chauffage radiant afin d’assurer la ventilation, le maintien des températures des espaces.

Pour l’entreprise, le projet présente beaucoup de défis, mais il est approché avec beaucoup d’enthousiasme par ses 65 spécialistes en génie mécanique et électrique du bâtiment

«Radio-Canada veut un bâtiment à la fine pointe qui intègre toutes les technologies numériques. Il faut bien comprendre ces technologies pour les intégrer dans ces installations électriques», souligne M. Dupras.

Il faudra notamment assurer des structures adaptées aux besoins dans les studios, particulièrement les éclairages. Dupras Ledoux Inc. a toujours existé, au nord de la métropolitaine. Située initialement sur l’avenue du Parc, elle a déménagé il y a quatre ans à Chabanel.

«La localisation n’est pas un obstacle au développement, assure M. Dupras. Nos forces, c’est nos employés. Beaucoup résident sur la Rive-Nord. Il est certain qu’on aurait du mal à les retenir si on devait s’installer dans le centre-ville ou dans le Vieux-Montréal.»

Toutefois, il admet qu’il est parfois difficile de convaincre les clients de se déplacer vers ses bureaux. «Mais, lorsqu’ils viennent nous visiter, ils voient que l’endroit où nous sommes est très intéressant», souligne-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!