Amine Esseghir/TC Media Émilie Thuillier, la mairesse d'Ahuntsic-Cartierville a pris la première décision marquante. Elle veut préserver le parc de logements locatifs dans l'arrondissement.

Émilie Thuillier, la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville a indiqué qu’un nouveau règlement sera bientôt en vigueur concernant la conversion des immeubles en copropriétés divisés.

L’annonce est intervenue lors de l’adoption par le conseil d’arrondissement du 21 novembre d’une dérogation à l’interdiction de convertir un immeuble en copropriété divise sur la rue Jeanne-Mance.

Cette autorisation permet de scinder ce bâtiment de quatre logements, tous occupés par des locataires, en quatre copropriétés distinctes. Les nouvelles unités ainsi constituées pourront être mises sur le marché comme des logements indépendants.

«J’annonce ce changement de règlement et je demande à la population d’en prendre note», a déclaré Mme Thuillier.

Assurément, cette décision de la nouvelle mairesse marque le début de l’ère Projet Montréal à Ahuntsic-Cartierville. Elle a pour but de préserver le parc de logements locatifs.

«Cela fait plusieurs années que j’ai demandé à ce qu’on change ce règlement, mais cela a toujours été refusé par les autres élus», a confié Mme Thuillier.

Elle avait fait valoir ce point de vue alors qu’elle était conseillère d’Ahuntsic durant huit ans. «Notre règlement est, avec celui de Ville-Marie, le moins sévère à Montréal», observe-t-elle.

Les changements qu’elle veut apporter permettront de préserver les logements locatifs, même si elle reconnaît qu’il n’y a pas beaucoup de demandes de dérogations pour les conversions de multiplexes en propriétés distinctes.

«Il n’y a pas péril en la demeure, mais nous, nous plaidons pour la mixité sociale, a-t-elle souligné. À chaque fois qu’un immeuble est converti, c’est moins de logements à louer pour les familles.»

Le nouveau règlement plus strict devrait être voté d’ici février. «Nous ne partons pas de zéro, assure-t-elle. On y a réfléchi depuis longtemps. C’est pour cela que, très rapidement, ces nouvelles dispositions seront à l’ordre du jour du conseil d’arrondissement.»

La demande de dérogation, à l’ordre du jour du dernier conseil, a été adoptée quant à elle. «Nous allons analyser toutes les nouvelles demandes à la lumière du nouveau règlement que nous allons adopter», a-t-elle averti.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!