Archives/Métro Media Le pont Lachapelle qui enjambe la rivière des Prairies entre Cartierville et Laval a été le théâtre d'une tentative de suicide en janvier 1984. Marina Orsini recherche des témoins de cet évènement.

Dans le cadre de son émission deuxième chance, Marina Orsini fait appel à la mémoire des résidents de Cartierville pour retrouver les personnes qui ont sauvé de la noyade un homme qui avait tenté de se suicider en se jetant du pont Lachapelle, il y a 34 ans.

Le 20 janvier 1984, à 10h, il fait très froid. Un automobiliste roulant vers Laval arrête son véhicule sur le pont Lachapelle (dit aussi pont de Cartierville) au-dessus de la rivière des Prairies. Il enjambe le rempart et se jette dans l’eau. Âgé de 39 ans à l’époque, il tentait de mettre fin à ses jours.

«C’était une phase difficile de sa vie. Un épisode de dépression», indique Marina Orsini en entrevue avec le Courrier. Mais ce jour-là, on le tire des eaux glacées.  Le fil des événements est flou; plusieurs questions sont sans réponse. Qui est venu à sa rescousse ? Était est-ce un seul bon samaritain, ou plusieurs ? Comment a-t-il été sauvé ?

«Il ne se souvient plus si ce sont des citoyens ou des policiers qui l’ont sorti de l’eau, explique Mme Orsini. Il luttait pour sa vie dans la rivière gelée. Il ne se souvient pas non plus si on lui a lancé un câble ou une bouée».

L’homme a été ensuite transporté à l’hôpital du Sacré Cœur dans une voiture du Service de police de la communauté urbaine de  Montréal (CUM). Par la suite, l’homme a repris le cours de sa vie. Aujourd’hui, plus de trois décennies plus tard, il veut remercier ceux qui lui ont sauvé la vie.

Série documentaire
Deuxième chance est une série documentaire animée par Marina Orsini et Patrick Lagacé, diffusée par Radio-Canada. Elle permet à des gens de retrouver une personne qu’ils souhaitent remercier ou auprès de laquelle ils veulent s’excuser.

Depuis le lancement de son émission il y a trois ans, c’est la deuxième fois que Marina Orsini passe par des médias locaux pour retrouver des témoins ou des acteurs d’un événement qu’elle relate.

La première fois, il s’agissait d’un accident grave survenu près de Québec, il y a 15 ans. Un automobiliste avait percuté un orignal et avait été sauvé par un couple. «On avait sollicité  la presse  locale et une station  de radio. Un témoin nous avait immédiatement appelés, car il connaissait les personnes qui étaient concernées», dit-elle.

Toute personne qui aurait un souvenir de l’évènement survenu le 20 janvier 1984 sur le pont Lachapelle est invitée à écrire à deuxiemechance@radio-canada.ca ou à appeler au 514 597-5297. 

Si vous avez besoin d’aide  pour vous ou pour un de vos proches, vous pouvez contacter le 1-866-APPELLE.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!