(Photo : archives) Les aînées attendent cette table de concertation depuis des années pour fédérer les ressources qui répondent aux besoins des personnes âgées. Au-delà de la santé, il y a la part des loisirs qui n'est pas moins importante.
Une table de concertation des aînés sera prochainement créée. Une rencontre est prévue début avril pour la désignation du comité provisoire d’organisation de la première assemblée de cette nouvelle instance d’échanges et de débats qui s’occupera exclusivement des personnes âgées.

Comme toutes les tables de concertation, celle –ci regroupera tous ceux qui sont concernés par ce thème.

« Nous avons envoyé des invitations à tout le monde, explique Cristina-Mercier Gouin, responsable de l’organisation de cet événement. On a convié les intervenants, autant des secteurs communautaires qu’institutionnels. »

Il y aura donc les représentants des organismes locaux, des élus et des gens de la communauté.

« On a également sollicité les membres des clubs de l’âge d’or, des associations de retraités, tous les gens qui gravitent dans ce domaine », relève-t-elle. Des personnes âgées devaient être aussi présentes à titre individuel.

Organisme incontournable quand il s’agit de parler des aînés et de leur santé, le Centre de santé et de services sociaux d’Ahuntsic et Montréal-Nord (CSSS AM-N) a confirmé qu’il délèguera un représentant à cette première rencontre.

« Participer à une telle table représente une belle opportunité pour nous, observe Estelle Zehler, Conseillère-cadre en communication au CSSS AM-N. C’est un regroupement qui permet de se rapprocher de la population que nous desservons. »

Cette première réunion devrait aboutir à la signature de la déclaration de constitution de la table. Un comité provisoire sera également désigné pour organiser la première assemblée.

« Le premier avril, ce sera surtout un forum », indique M. Gouin. Mais ce sera aussi le lieu et le moment pour déterminer les ressources à engager pour réaliser les cibles que se fixera la table.

« La table permettra d’identifier les besoins des ainés d’Ahuntsic et de concerter les réponses en utilisant les forces de chacun à la bonne place et d’avoir des objectifs communs », soutient pour sa part Mme Zehler.

L’organisatrice de l’événement présentera à cette occasion une synthèse de l’information disponible sur la situation des aînés dans Ahuntsic.

En 2011, la population des plus de 65 ans représentait près de 18% des 53 000 résidents d’Ahuntsic.

Les besoins en santé en loisir et en maintien à domicile se font sentir de manière considérable au point où ils sont devenus des enjeux incontournables pour les candidats actuellement en campagne pour la circonscription de Crémazie.

Par ailleurs, ces mêmes besoins observés comme des problèmes peuvent aussi être perçus des services aux aînés susceptibles de créer des activités bénévoles et des emplois.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus