Gracieuseté Le Marche-dons du Centre pédagogique Lucien-Guilbault a permis de contribuer au Magasin-Partage de Noël.
Cette année encore, les Magasins-Partage mettent les bouchées doubles pour permettre à des milliers de personnes de manger pendant le temps des Fêtes. Les Magasins-Partage de Noël nourriront dans les prochaines semaines plus de 5800 ménages, répartis dans 19 quartiers de Montréal.

Le principe est simple, mais très aidant ceux qui n’ont pas de quoi se mettre sous la dent. Sur rendez-vous, ils se présentent dans l’un des Magasins-Partage de Noël, selon leur quartier, pour y faire une épicerie presque gratuitement.

Une contribution de 10% du montant réel de l’épicerie est demandée, le reste étant pris en charge par les Magasins-Partage. Organisés sous la forme d’un marché d’alimentation, les Magasins-Partage, en plus d’aider les familles à se nourrir, cherchent aussi à encourager autonomie et dignité auprès des gens qui profitent de ce service.

Les ménages sont accompagnés dans leur parcours par de nombreux bénévoles, qui s’assurent que les «clients» ne dépassent pas le montant qui leur est alloué, les aident à calculer leur facture et à faire des choix judicieux, selon leurs envies et leurs besoins spécifiques.

Le SNAC à pied d’œuvre

Dans Ahuntsic, c’est le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) qui offre le service du Magasin-Partage. L’organisme en est aux derniers préparatifs, le service débutant le 17 décembre. La directrice du SNAC, Chantal Comtois, fait remarquer que 356 familles ont bénéficié du Magasin-Partage de Noël l’an dernier dans Ahuntsic.

Cette année, la députée de Crémazie, Diane De Courcy, a organisée une vente de sapins de Noël au profit du SNAC et de son Magasin-Partage. Ce sont 1700$ qui ont été récoltés entre le 7 et le 9 décembre. Ayant déjà été présidente d’honneur pour le magasin partage de la rentrée scolaire, Diane De Courcy avait le désir d’organiser une activité ludique qui permettrait de donner un coup de main aux familles de Crémazie dans le besoin.

Le SNAC a également reçu l’aide de près de 140 élèves du Centre pédagogique Lucien-Guilbault. Le 30 novembre, ils ont marché avec le personnel de l’école afin d’amasser des denrées pour le Magasin-Partage de Noël. Le but éducatif du Marche-dons, une activité traditionnelle, est de permettre aux élèves d’entrer en relation d’aide avec les plus démunis du quartier.

Avec Jean-Simon Fabien

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!