Lors d’une séance extraordinaire du conseil le Directeur de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, Ronald Cyr et la directrice de la performance, de la greffe et des services administratifs, Lisa Siminaro, ont présenté le budget de fonctionnement 2013 que les élus ont ensuite adopté.

« Ce soir nous dévoilons le budget de fonctionnement pour l’année 2013. Il s’agit de notre deuxième type de budget, qui, pour prendre une image, nous permet de payer les comptes. Le premier type, que nous avons présenté plus tôt ce mois-ci, c’est le programme triennal d’immobilisations, qui sert notamment aux investissements dans les infrastructures et aux rénovations de notre équipement à l’arrondissement », a d’emblée vulgarisé M. Cyr.

Parmi les priorités de l’arrondissement pour l’exercice financier 2012, on compte notamment maximiser la prestation de services à la population en assurant son amélioration continue, poursuivre la réalisation du Plan de gestion stratégique 2011-2015, bonifier les opérations d’épandage d’abrasif sur les trottoirs pour assurer la sécurité des piétons ainsi que veiller à un meilleur entretien des parcs, des terrains sportifs et des espaces verts.

Les revenus de l’arrondissement passent donc de 62 203 600 $ en 2012 à  65 348 000 $ en 2013, principalement en raison de la réforme du financement des arrondissements de la Ville de Montréal. Les dépenses budgétées sont équivalentes aux revenus.

En ce qui concerne l’attribution des dépenses, 57% (37 560 500 $) ira aux travaux publics, tandis que 19% (12 321 600 $) sera investi dans la culture, les sports, les loisirs et le développement social.

Des surplus intéressants

L’arrondissement a réalisé un surplus de gestion 3 511 133 $ pour l’exercice financier 2011. Ce montant a été ajouté en 2012 aux réserves de l’arrondissement totalisant maintenant près de 9 M $. Grâce à ces réserves, une marge de manœuvre suffisante a été dégagée pour d’une part faire face à des dépenses imprévues ou à des situations exceptionnelles et, d’autre part réaliser certains projets de développement.

En plus des sommes, dont l’arrondissement, dispose à même ses budgets, des dépenses supplémentaires sont rendues possibles grâce à des subventions provenant des gouvernements ou de la Ville centre. D’ailleurs le programme de réfection routière, l’entretien et la réhabilitation des réseaux d’égouts et d’aqueduc, ainsi que le programme d’amélioration des aménagements dans les parcs recevront une enveloppe commune de plus de 16 M $ de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!