Amine Esseghir/TC Media Sur les sentiers du parc de la Visitation on peut s'adonner à la pratique de la raquette, de la randonnée et du ski de fond sur certaines pistes spécialement aménagées.

Malgré l’arrivée de l’hiver, les amateurs d’activités hivernales à Ahuntsic-Cartierville attendent toujours de retrouver les patinoires extérieures. Et sans la collaboration de Dame nature, ils risquent de devoir patienter encore quelques jours.

Les 19 patinoires extérieures d’Ahuntsic-Cartierville, notamment celles avec bandes, ressemblent en ce moment à des dépôts à neige. Au parc Berth-Louard, les installations en bois qui délimitent la patinoire servent de jeu de plein air pour les enfants en attendant le froid.

«Nous avons neuf patinoires avec bandes et dix sans bandes […] aucune n’est praticable», explique Karine Tougas, chargée de communication à l’arrondissement. En l’absence de patinoires réfrigérées à Ahuntsic-Cartierville, c’est Dame nature qui doit fournir la glace aux amateurs de hockey ou de patinage libre.

«Il doit y avoir une température minimale de -5 degrés Celsius sur 24 heures durant quelques jours pour commencer à monter les patinoires, explique Mme Tougas. Il faudra surveiller la température, car du temps doux et de la pluie sont attendus dans les prochains jours ce qui n’aide pas les patinoires.»

La butte enneigée du parc des Hirondelles prend des allures de station de sports d'hiver.  Photo: Amine Esseghir/TC Media.

La butte enneigée du parc des Hirondelles prend des allures de station de sports d’hiver. Photo: Amine Esseghir/TC Media.

Glissades et ski de fond
Faute de patinoires, les amateurs d’activités hivernales peuvent toujours se laisser glisser sur les buttes enneigées des parcs. Aux parcs Ahuntsic et des Hirondelles, à bord de leurs luges, de leur crazy-carpet ou de leur chambre à air, les enfants s’en donnent à cœur joie, même si l’absence de remonte-pente essouffle les plus vaillants.

«C’est une manière d’apprécier l’hiver malgré le froid», explique une mère de famille venue avec ses deux jeunes enfants, glisser au parc des Hirondelles.

Déterminé à profiter de l’hiver, Jean Bergeron, rencontré au parc-nature de la Visitation, venait de terminer une bonne heure et demie de ski de fond avec son épouse. «Nous venons de Laval, mais nous aimons bien ce parc», explique ce brave athlète de 88 ans. Il apprécie aussi le parc-nature du Bois-de-Liesse à l’extrémité de l’arrondissement. Dans ces grands parcs, on peut aussi faire de la raquette ou de la randonnée à travers les sentiers bien aménagés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!