Amine Esseghir/TC Media Bertrand Yatcheu venu récemment du Cameroun entrevoit des perspectives intéressantes d'emploi chez Canards du lac Brome, une entreprise qui embauche pour des fermes dans les Cantons-de-l'Est.

Un salon de l’emploi visant à favoriser l’intégration des immigrants sur le marché du travail a attiré de nombreux représentants d’entreprises vendredi dernier à Cartierville.

Le salon était organisé par le Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI) et Le Carrefour BLE, qui favorise l’emploi d’immigrants dans l’agroalimentaire. Plusieurs entreprises souhaitent convaincre des immigrants de s’installer en région afin de pourvoir à différents postes.

Chez Olymel, une entreprise de Saint-Hyacinthe, la demande en main d’œuvre diversifiée est importante et urgente et cela va de l’employé de production au directeur.

Pour trouver ses nouveaux travailleurs, Olymel est en contact avec le Forum 2020, un organisme d’insertion en emploi des nouveaux arrivants.

«Même la reconnaissance des acquis et des expériences se fait plus vite parce que les entreprises évaluent elles-mêmes les compétences de leurs employés», affirme Ana Luisa Iturriaga, responsable de Forum 2020.

Pour elle, les entreprises ont compris l’avantage de recruter des immigrants, car lorsqu’ils s’installent à un endroit, souvent ils y restent longtemps.

Elle note aussi que les banques accordent des prêts pour des hypothèques sur présentation d’une lettre de recommandation de l’entreprise.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!