Marie-Pier Gagné / TC Media La création «Récit d’une chaussure», de la compagnie de théâtre jeune public Libre course sera présentée les 8 et 9 mai, à la maison de la culture Maisonneuve.

Alliant danse, théâtre, marionnettes, musique et arts visuels, la programmation 2018 du festival Petits bonheurs vient tout juste d’être dévoilée. Ce rendez-vous culturel pour les tout-petits, qui a pris naissance il y a 14 ans dans Hochelaga-Maisonneuve, se tiendra cette année du 4 au 13 mai.

Le festival, qui a fait ses preuves au fil des années, a pour objectif de rendre l’art et la culture accessibles aux enfants de 0 à 6 ans. Chaque année, ce sont plus de 25 000 personnes qui prennent part à cet événement d’envergure.

Avec 148 représentations, près de 20 spectacles et plus de 30 ateliers de sensibilisation aux arts, l’organisme Petits bonheurs souhaite favoriser non seulement l’éveil artistique des jeunes, mais également contribuer au rayonnement de différentes sphères artistiques.

Le festival Petits bonheurs a été créé en 2005 pour endiguer le manque de soutien aux arts pour jeunes enfants. Lancé par l’ancien directeur de la maison de la culture Maisonneuve, Pierre Larivière, le festival se déroule aujourd’hui dans trois autres arrondissements de Montréal et dix autres villes du Québec, qui ont chacun leur programmation.

«C’est une grande fierté pour Mercier–Hochelaga-Maisonneuve de voir cette initiative locale rayonner ailleurs», a souligné Pierre Lessard-Blais, maire de l’arrondissement.

Lors du lancement de la programmation, l’administration locale a d’ailleurs renouvelé son soutien envers Petits bonheurs à raison de 180 000$ sur trois ans.

Programmation variée
D’année en année, les organisateurs du festival tentent de varier le choix d’activités artistiques, afin de maintenir l’intérêt chez les tout-petits et leur famille.

En mai prochain, Petits bonheurs accueillera donc plusieurs nouvelles créations artistiques telles que MAPA. Réalisé par le Théâtre des Petites Âmes, ce spectacle de marionnettes a pour objectif de transporter les enfants dans un univers imaginaire et créatif. Deux jeunes artistes ayant récemment fondé une compagnie de théâtre jeune public, ont aussi choisi de présenter leur première création, Récit d’une chaussure, pendant le festival.

Pour les nouveau-nés, le festival présentera Les Matinées berçantes, un récital sensoriel mis en scène par la compagnie Les Incomplètes, entraînant les jeunes dans un voyage musical original.

L’événement culturel présentera également deux bancs d’essai, ScriiibouilliS! et Jardin des tambours, l’occasion pour les tout-petits d’expérimenter une découverte sonore et sensorielle.

En plus de nombreuses créations québécoises, le festival accueillera également quatre productions françaises.

Le coût des billets d’entrée est de 9$ pour les spectacles et 5$ pour les ateliers.

Billets du bonheur
Depuis quatre ans, les personnes intéressées peuvent aussi acheter des billets-dons «du bonheur» à 9$, prix des spectacles, qui seront redistribués aux organismes du quartier. Ils permettront à des enfants issus de familles moins aisées d’assister gratuitement à une activité durant le festival.

Comme le rappelle Marc Hervieux, co-porte-parole de l’événement, l’un des objectifs premiers de le festival est de rendre l’art accessible à tous.

«Grâce à Petits bonheurs, les enfants issus de tous les milieux socioéconomiques découvrent l’art dès leur plus jeune âge, décuplant ainsi leur imagination tout en s’exprimant avec davantage de liberté», a-t-il souligné.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!