(Photo: Gracieuseté – Québec solidaire) La nouvelle candidate de Québec solidaire dans Verdun, Vanessa Roy, souhaite améliorer les soins de santé, promouvoir le salaire minimum à 15$ et faire des questions sur l'environnement une priorité.

Vanessa Roy défendra les couleurs du parti Québec solidaire (QS) dans la circonscription de Verdun aux prochaines élections provinciales, l’automne prochain. L’investiture de cette physiothérapeute de formation se tiendra dimanche.

La Beauceronne de 28 ans s’est découvert un attrait pour la politique en 2012, pendant le printemps érable, alors qu’elle a milité activement contre la hausse des frais de scolarité. Celle qui finissait son bac en physiothérapie a ensuite complété une maîtrise en droit et politique de la santé.

Vanessa Roy s’est impliquée auprès d’Option nationale (ON), séduite par l’approche économique qu’avait l’ancien chef du parti, Jean-Martin Aussant, aujourd’hui candidat à l’investiture pour le Parti québécois dans Pointe-aux-Trembles. Elle a été convaincue à l’époque de l’importance de faire l’indépendance du Québec et s’est impliquée durant les trois dernières campagnes électorales.

Plus récemment, elle a participé à la fusion d’Option nationale avec Québec solidaire.

Collaboration

L’ancienne tête d’affiche de QS dans Verdun, Véronique Martineau, défaite aux dernières élections, s’impliquera dans la campagne de Vanessa Roy afin d’assurer une continuité et une cohérence dans ses nouvelles responsabilités.

«On souhaitait travailler ensemble», assure celle qui précisera ses priorités dans les prochaines semaines.

Chose certaine, la physiothérapeute connaît bien les rouages du système de santé. Avec son expérience sur le terrain, elle critique un système qu’elle décrit comme étant centré sur le médecin.

«Il faut revoir entièrement le travail d’équipe, que le médecin ne soit plus la seule façon d’entrer dans le système», explique-t-elle.

Mme Roy suggère entre autres de revoir le financement et l’organisation pour améliorer les conditions de travail des infirmières, des préposés aux bénéficiaires ainsi que des auxiliaires familiales.

«La réforme n’a pas amélioré le système de santé, soutient-elle. Il y a moins de délais pour les chirurgies, mais les infirmières sont épuisées.»

Environnement

Outre la santé, Vanessa Roy veut mettre de l’avant des politiques sociales du parti comme le salaire minimum à 15$. Consciente des deux réalités distinctes qui composent le territoire de la circonscription, la question de l’environnement semble unir les préoccupations.

Elle a déjà identifié que la population veut plus d’espaces verts, d’arbres et de rues piétonnes. Elle veut aussi intervenir sur les conditions de vie et offrir un environnement plus sain.
L’investiture officielle de Vanessa Roy a eu lieu le 8 avril.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!