Audrey Clément-Robert/TC Media

Des résidants de L’Île-des-Sœurs dénoncent le déboisement d’une bande de 15m de long sur les berges non loin de l’Estacade du pont Champlain, là où nichaient plusieurs oiseaux et se réfugiait la faune.

Les travaux effectués par la Société des ponts Jacques Cartier et Champlain (PJCCI) qui doivent s’échelonner jusqu’au printemps 2016 permettront de réaliser le nouveau tracé de la piste multifonctionnelle.

Depuis le 27 juin, plusieurs résidants ont été surpris de voir des arbres être coupés sans préavis. «Le déboisement ne se fait pas à proximité de la jetée, ce n’est pas logique. Ça ne fait aucun sens d’élargir la piste. C’est littéralement de la coupe à blanc, c’est fait en sauvage», commente la résidente Lise Baucher-Morency.

D’après le PJCCI, le déboisement sert à préparer la nouvelle approche. «Ils enlèvent actuellement de la végétation. On nous a dit que c’est davantage du défrichage que de gros arbres matures», explique Julie Paquet, directrice des communications à la PJCCI.

Estacade pont Champlain_IDS

Habitat détruit
Les résidants ont toutefois clairement remarqué que les arbres abattus en bordure du fleuve étaient matures, d’après la grosseur des billots. De plus, ce secteur abritait diverses espèces d’oiseaux, comme des carouges, chardonnerets, rossignols, cardinaux et orioles de Baltimore, dont les nids ont été détruits par la machinerie lourde.

«Ces arbres protègent les berges et les écosystèmes. Il y avait plein de nids et de cadavre d’oiseaux par terre parce que c’est la période de nidification», souligne Mme Baucher-Morency.

Le terrain public fédéral appartient à la Société des ponts qui affirme ne pas avoir besoin de permis pour effectuer le déboisement. La PJCCI a toutefois reçu un permis environnemental de Transport Canada pour les travaux.

De plus la Société assure avoir fait une évaluation environnementale. Selon l’étude, le seul habitat identifié est celui de la couleuvre brune. «Trois couleuvres brunes ont été dénombrées. Il est prévu de les déplacer dans un enclos qui se situe plus loin à la Pointe-Nord de l’île. Les travaux ne touchent pas à l’eau, donc il n’y a aucun enjeu pour les poissons et le frai», explique Mme Paquet.

Par ailleurs, le reboisement éventuel n’est pas prévu. «Nous n’aurons pas nécessairement la possibilité de replanter des arbres, mais nous avons réalisé des efforts du côté du pont de contournement. On essaie de le faire où on peut, quand on peut», ajoute Mme Paquet.

Piste cyclable
Le tablier de l’Estacade sera renforcé pour être en mesure de supporter le trafic des camions en plus de la nouvelle piste cyclable. Une passerelle sera installée sous le pont de même que des câbles de tension. Il y aura des voies simples pour les véhicules et une piste pour les cyclistes et piétons.

«Ça sera plus sécuritaire et mieux aménagé», conclut Mme Paquet.

La nouvelle piste aura 3m de large et sera dotée d’un revêtement antidérapant adapté à l’hiver. Également, des lampadaires LED seront installés.

Dès le 6 juillet, un service gratuit de navettes en continu sera disponible de 6h à 22h afin de permettre la traversée sécuritaire de l’Estacade. En dehors de ces heures, la piste cyclable et piétonnière sera fermée.

Estacade pont Champlain_IDSEstacade pont Champlain_IDS

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!