Gracieuseté / Elias Raposo La pluie a volé la vedette lors de la finale des Mardis cyclistes de Lachine. Les organisateurs ont dû retrancher 10 tours au circuit et seulement 82 participants ont pris part à l'épreuve.

Le nouveau champion de la Coupe Élite des Mardis cyclistes, Jean-François Laroche, a atteint son objectif malgré la pluie diluvienne qui a assombri la finale du circuit Lachinois. En remportant la 39e édition, il égalise le record de Yannick Cojan avec six victoires.

« Je voulais sécuriser mon titre dès le début, raconte le cycliste de 36 ans, qui s’est assuré le titre en accumulant les 20 points du premier sprint. Mon coéquipier Pierre-Olivier Boily a donné un coup et je me suis mis dans sa roue. Quand ce gars-là part, personne n’est capable de le suivre. »

Le porteur du maillot jaune s’est ensuite contenté de demeurer au sein du peloton. Après la course, il a reconnu avoir obtenu beaucoup d’aide pour parvenir à son but.

« Un titre comme celui-là ne se gagne pas seul. Ce fut un travail d’équipe pendant toute la saison et je tiens à remercier tous les membres de Cycle Régis de m’avoir permis d’égaler la marque de Yannick », a-t-il mentionné.

L’athlète n’a toujours pas confirmé sa participation à la prochaine édition du circuit, mais il a laissé planer qu’un septième titre serti d’un record de circuit pourraient le convaincre.

Jean-François Laroche conserve donc le maillot jaune en fin de saison avec un total de 999 points. Félix Côté-Bouvette a terminé au deuxième rang du classement cumulatif, grâce à sa deuxième place en finale et Hendrik Pineda a dû se contenter de la troisième marche du podium.

Le maillot noir du cycliste le plus combatif a été remis à Denis Cottreau, qui l’a emporté avec 11 points devant Marc-Antoine Soucy.

« Complètement malade »
Les torrents de pluie qui se sont abattus sur les Mardis cyclistes ont mis des bâtons dans les roues de l’organisateur et père de l’épreuve, Tino Rossi. En plus de ne pas dépasser les records d’assistance et de participation qu’il avait obtenus l’an passé, il s’est vu obligé d’amputer l’étape finale de 10 tours.

L’annonce a été faite aux coureurs au 16e tour, alors que la visibilité était devenue presque nulle et qu’il n’y avait que quelques braves dans les gradins. Avec cinq boucles à compléter, Michel Rice de Garneau-Québecor a finalement franchi la ligne d’arrivée en premier et a remporté la 10e étape, suivi de Félix Côté-Bouvette, et de Michel Henri.

Le vétéran François Parisien, de Devinci, avait d’ailleurs déjà abandonné en s’écriant « c’est complètement malade, on ne voit rien. »

Dans les circonstances, la cérémonie de remise des trophées a été annulée. Les gagnants des différents maillots et ceux qui ont remporté la dernière étape seront invités à une réception où leurs prix leur seront remis.

Grande visite
L’olympien Antoine Duchesne avait fait un détour par Lachine, mardi, pour prendre part à la dernière étape. Demeurant aux avants-postes, il a tiré à plusieurs reprises le peloton de 82 cyclistes durant les 21 tours qu’a durée l’épreuve.

« Difficile? Ce fut plaisant, une belle course », a déclaré avec un large sourire l’athlète de la formation française Direct Énergie qui avait aussi participé au Tour de France et au Tour d’Espagne en 2015.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, qui avait annoncé un soutien de 250 000$ aux Mardis cyclistes mercredi passé, a lui aussi bravé la température pour assister à la finale.

« Amusez-vous bien, a-t-il lancé au départ de la course. Vous êtes une inspiration pour nous et la Ville de Montréal est là pour vous appuyer. »

Autres catégories
Raphaele Lemieux, qui a mené la Coupe féminine durant 10 semaines a aussi triomphé lors de la finale. Elle a devancé au fil d’arrivée Rebecca Beaumont et Amélie Bruneau. Elle a ainsi soutiré le titre, qui lui était garanti en départ de course.

Chez les cadets garçons, Antoine Dalterio, des Espoirs Laval, l’a emporté devant Alexandre Poirier et Carlson Miles. Il a aussi emporté le titre du circuit.

Chez les cadettes, Lyse-Ann Coffin a remporté l’épreuve suivie de Magdeleine Vallières-Mill et Emma Délisle. Cette dernière a été sacrée championne.

Chez les minimes garçons, Alexandre Migner a gagné l’épreuve et le titre et, chez les filles, Léa Domingue a pris la première place au cumulatif, après avoir fini deuxième lors de la finale.

CLASSEMENT FINAL DE LA COUPE PRO-ÉLITE

1 Jean-François Laroche, Cycles Régis 999
2 Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling 768
3 Hendrik Pineda, Transports Lacombe-Devinci 672
4 Michel Henri, Cycles Dupuis 654
5 Olivier Brisebois, Garneau-Québecor 596
6 Sébastien Cossette, Scott-RackUltra 516
7 Julien Brazeau-Séguin, Vélosélect 416
8 Charles-André Bilodeau, Cycles Régis 359
9 Pier-André Côté, TRJ Télécom-Desjardins Ford, 349
10 Didier Godbout, Vélo-Station, 335Mardis cyclistes de Lachine

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!