Gracieuseté Le numéro 30 du Rouge et Noir, Christopher Milo, soulève fièrement sa deuxième Coupe Grey en carrière.

Lors de la 104e finale de la Coupe Grey, le botteur du Rouge et Noir d’Ottawa, Christopher Milo, espère ramener le trophée au Collège Sainte-Anne de Lachine, là où il a découvert sa passion pour le football.

«Je veux partager ce moment avec tous les gens qui m’ont soutenu, ceux avec qui j’ai commencé, indique l’ancien élève aujourd’hui âgé de 30 ans. J’aimerais aussi montrer la Coupe aux jeunes, pour qu’ils voient qu’on peut atteindre nos rêves si on y croit».

Originaire de Notre-Dame-de-Grâce, le jeune homme voulait faire comme les joueurs professionnels qu’il regardait évoluer dans la Ligue nationale de football (NFL) tous les dimanches à la télévision.

Débuts
Milo a été un des joueurs à composer la toute première équipe des Dragons du Collège Saint-Anne en 2000.

«C’était la première fois que je jouais au football. J’avais débuté en tant que demi défensif, je ne savais pas si c’était fait pour moi. Tout ce que je voulais, c’était de botter le ballon», raconte l’athlète qui, à l’époque, était aussi un joueur de soccer.

Après seulement deux semaines, il a décidé de tout laisser tomber. Mais il a été convaincu de réintégrer l’équipe par des joueurs qui l’avaient vu à l’œuvre dans un cours d’éducation physique.

«J’ai parlé à l’entraîneur qui m’a invité à une pratique. J’ai fait quelques bottés et il m’a dit que je faisais partie de l’équipe. Ça fait maintenant 15 ans que je joue au football», se souvient le numéro 30.

Carrière professionnelle
Christopher Milo connaît une carrière professionnelle florissante. Il a remporté sa première Coupe Grey en 2013 avec les Roughriders de la Saskatchewan.

botte

Photo: Gracieuseté – Johany Jutras

Repêché deux ans plus tôt, il avait alors égalé le record du plus long botté de dégagement de l’histoire du football professionnel.

Après cinq saisons dans l’ouest, il s’est joint il y a un peu plus d’un an à l’équipe d’Ottawa.

Milo espère que son parcours servira d’exemple aux jeunes qui rêvent à leur tour de devenir joueurs de football professionnels. «Il faut travailler fort et ne jamais arrêter d’y croire. Moi, j’ai trouvé mon chemin», confie-t-il.

Après sa carrière au sein de la Ligue canadienne de Football (LCF), il souhaite être en mesure de devenir directeur général d’un club de football.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!