Gracieuseté Bernard Blanchet, qui dirige la Chambre de commerce et de l’industrie du Sud-Ouest de Montréal depuis 2014, sera candidat à la mairie de Lachine.

Le directeur général de la la Chambre de commerce et de l’industrie du Sud-Ouest de Montréal, Bernard Blanchet, effectue un retour en politique. Il annoncera officiellement au cours des prochaines heures qu’il se porte candidat à la mairie de Lachine sous la bannière du parti Vrai changement pour Montréal en vue des élections municipales du 5 novembre.

«Je veux faire avancer les dossiers et améliorer les services aux citoyens. J’ai trois principes, je te rappelle d’ici 48h, je te ramène la réponse avec des explications et si c’est urgent, je vais brasser la cabane pour que ce soit fait, mais tout en étant respectueux», indique l’homme de 59 ans.

Il est entouré de Marc Hétu, Elizabeth Verge, Christian Lejeune et Stéphanie Poitras qui seront candidats pour chacun des districts électoraux de l’arrondissement. «On retrouve l’expérience, la stabilité et le renouveau», soutient M. Blanchet.

La chef du parti, Justine McIntyre, est enthousiaste à l’idée d’accueillir une équipe complète à Lachine. «Le fait d’avoir des personnes dynamiques, très motivées et bien ancrées dans leur communauté correspond aux valeurs du parti. On croit dans le pouvoir local», affirme-t-elle.

Expérience
Né à Montréal, Bernard Blanchet demeure à Lachine depuis qu’il est tout jeune. Ce père de deux fils et grand-père d’une fillette d’un an a été chef d’entreprise dans le domaine de la vitrerie pendant plus de 20 ans. «J’ai toujours été lié avec le monde des affaires, ce qui m’a permis de jouer un rôle d’administrateur en même temps», fait-il savoir.

M. Blanchet a fait le saut en politique en 1993 comme conseiller municipal à Lachine, avant de devenir conseiller d’arrondissement jusqu’en 2013. «J’ai fait avancer des dossiers, comme la tenue de la Finale des Jeux du Québec de l’été 2001 à Lachine. Il avait été question entre autres de réaménagement et de mise à niveau des plateaux sportifs», indique-t-il.

Impliqué dans la communauté, il a chapeauté divers organismes et associations sportives. Il a également siégé sur le conseil d’administration de la Société des transports de Montréal (STM) pendant 10 ans.

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce et de l’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM) a relevé Bernard Blanchet de ses fonctions de directeur général, et ce, à compter d’aujourd’hui.

La CCISOM procédera à la nomination d’un directeur général intérimaire, alors que M. Blanchet demeurera à l’emploi de l’organisation qu’il dirige depuis 2014.

Priorités
La plateforme électorale de l’équipe de Bernard Blanchet sera dévoilée dans les semaines à venir. «On sera très innovateurs dans notre façon de faire. Je ne vendrai pas du vent», soutient le comptable de formation.

Le transport, l’urbanisme et la famille font notamment partie de ses priorités.

Bernard Blanchet affrontera la conseillère Maja Vodanovic, qui a été la première à annoncer sa candidature avec Projet Montréal ainsi que la candidate pour Équipe Coderre, Catherine Ménard.

Le maire Claude Dauphin n’a pour sa part toujours pas fait connaître ses intentions quant à son avenir politique.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!