Hugo Lorini Dominic Bertrand, directeur adjoint de la CSMB.

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys se dit «très préoccupée» par le manque d’espaces disponibles dans ses écoles primaires pour accueillir la future clientèle étudiante qui proviendrait du projet de construction de 786 logements sur l’îlot Wanklyn.

Avec ses 53 000 élèves actuels et sa prévision de 60 000 d’ici 2020, la CSMB accueille déjà entre 1000 et 1200 nouveaux élèves annuellement.

«Avec 780 nouvelles adresses, c’est entre 175 à 225 jeunes pour nos écoles primaires et il faut de trois à six ans avant la construction d’une nouvelle école», a averti le directeur adjoint de la CSMB, Dominic Bertrand, lors de la présentation du mémoire de la CSMB à la soirée d’audiences des opinions du public concernant le projet Wanklyn du 9 octobre à la salle Sofia.

À pleine capacité
Dominic Bertrand a expliqué que l’école la plus près, Henri-Forest, est à pleine capacité, que le Petit collège dépasse déjà sa capacité de 25 élèves, que celle de Sainte-Catherine-Labouré dépasse la sienne d’une soixantaine d’élèves et que l’école Pierre-Rémy n’a aucune place disponible».

Le directeur adjoint a précisé que la CSMB a fait plusieurs demandes pour de nouvelles écoles au ministère de l’Éducation, mais ces ajouts d’espaces sont prévus pour la hausse de clientèle prévue et que la construction d’écoles peut nécessiter de trois à cinq ans.

Des appuis
La séance de consultation s’est déroulée devant 35 personnes le 13 octobre. Neuf des quelque 35 mémoires reçus par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) ont été présentés.

Outre la CSMB, des citoyens se sont montrés contre le projet, alors que d’autres y sont favorables, dont la Chambre de commerce et d’industrie su Sud-Ouest.

Son directeur général Bernard Blanchet a souligné que l’arrivée de 700 nouvelles familles permettra de consolider l’offre commerciale et d’ajouter des commerces complémentaires, en plus d’augmenter le nombre de logements sociaux disponibles.

Le projet Wanklyn prévoit 786 logements, dont 119 logements communautaires, 230 unités de condos liées au programme d’accès à la propriété et 437 unités locatives ou en copropriété. Les édifices seraient répartis autour d’un parc central et auraient de trois à huit étages, en plus de 727 places de stationnement en sous-sol.

À lire également: Projet Wanklyn: la décision finale aux élus montréalais

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!