Charlotte Lopez Dès cet été, la circulation automobile sera interdite sur une partie de la rue Roy Est

Les commerçants de la rue Roy ont un avis partagé concernant la piétonnisation prochaine de la rue Roy, entre Coloniale et de Bullion.

Dès cet été, la circulation automobile sera interdite sur une partie de la rue Roy. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme de piétonnisation afin d’améliorer la vie de quartier. Trois nouvelles zones ont été annoncées à  Montréal, le 17 janvier, dont une dans le Plateau-Mont-Royal.

Certains commerçants concernés souhaiteraient que l’initiative soit implantée dans un autre secteur.

«Nous ne sommes pas contents. Il y a des écoles, des maisons, des condos et très peu de commerces sur cette rue. On n’a rien pour attirer des touristes ou du monde», déplore Gianna Ferrarelli, copropriétraire de la charcuterie Les Volailles et Gibiers Fernando.

Cette dernière se demande quel genre de personne la fermeture de la rue va faire venir, car «avec les clubs sur Saint-Laurent, ce sont généralement des fêtards qui viennent et qui réveillent le voisinage». Elle pense que cela va encore plus les attirer.

La résidente ajoute que «beaucoup de personnes sont prêtes à signer une pétition contre la fermeture de la rue».

Clientèle

Quelques commerçants ont également fait part de leurs inquiétudes quant à la perte d’espaces de stationnement pour la clientèle.

«Je ne vois aucun avantage à fermer la rue. Ça ne va pas nous emmener plus de clientèle. Il y a plus de condos que de commerces, donc je ne comprends pas pourquoi la Ville veut faire ça», indique le copropriétaire du restaurant Else’s, Domingo Lopez.

De son côté, le propriétaire du restaurant La Chilenita, Michel Lefio,  se dit ouvert aux nouvelles initiatives dans le quartier. «Je ne peux pas réellement m’opposer sans avoir vu les conséquences bonnes ou mauvaises de cette piétonnisation», indique-t-il.

Dynamiser

De son côté, l’organisme communautaire Santropol Roulant accueille positivement la piétonnisation d’une partie de la rue Roy.

«Cela reflète nos valeurs et notre vision d’une ville active et engagée. Ça va nous permettre de rejoindre encore plus de monde», affirme Carlo Primiami, gérant du programme d’agriculture urbaine pour Santropol Roulant.

D’après les plus récentes données publiées par la Ville de Montréal, les taux de satisfaction des rues piétonnes varient de 88% à 96%, selon les sites.

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!