Charlotte Lopez/TC Média Des placettes littéraires permettront de «célébrer la littérature et les artistes du Plateau-Mont-Royal»

Les artistes littéraires du Plateau-Mont-Royal et de Montréal seront mis en valeur du mois de juin jusqu’à la fin de l’automne avec le projet «Saint-Denis littéraire», mis en place par la Société de développement commerciale (SDC) de la rue.

Dans le cadre des 375 ans de Montréal, la SDC Saint-Denis, avec l’aide financière de l’arrondissement du PMR, met à l’honneur sur sa rue environ 50 auteurs du Plateau, anglophones et francophones, sélectionnés par l’Union des écrivains du Québec (UNEQ) et la SDC.

Une quarantaine d’extraits de textes et de citations seront lisibles sur le domaine public à compter du mois de juin.

Une trentaine de textes seront écrit au sol à l’aide de pochoirs afin de créer des «arbres littéraires». Cela permettra aux passants de s’assoir sous les arbres de la rue Saint-Denis afin de lire les citations peintes au sol, devant des bancs.

De nouveaux mobiliers, conçus pour l’occasion, seront ainsi installés autour des arbres.

«Le but est de créer des assises, car Saint-Denis a souvent un rythme assez accéléré, souligne Caroline Tessier, directrice générale de la SDC. On souhaite ralentir cette cadence et inviter les gens à relaxer, à s’assoir et à découvrir ces œuvres».

Espaces littéraires

Aussi, «tannée des graffitis», la SDC a décidé d’habiller trois murs de briques avec de longs extraits d’auteurs phares plus reconnus. «Ces murs transformés en murale seront des murs hommages à ces artistes», ajoute-t-elle.

Enfin, en plus de 13 oriflammes installées aux couleurs de «Saint-Denis Littéraire» qui arboreront d’autres extraits de textes d’auteurs du Plateau, des placettes littéraires seront créées.

L’espace vacant entre le centre d’art le Livart et le Saint-Jude sera transformé en espace littéraire. Du mobilier de la Grande terrasse rouge de l’année dernière y sera installé et les murs du Livart et du Saint-Jude se verront couvert de citations d’artistes.

Cet endroit sera un lieu de rassemblement pour «célébrer la littérature et les artistes du Plateau-Mont-Royal», a tenu à préciser Mme Tessier. Des lectures publiques y auront lieu, ainsi que des évènements comme un Festival de littérature à l’automne prochain.

«La littérature coïncide très bien avec l’âme et l’histoire de la rue avec tous ces artistes et poètes qui l’ont habité, y habitent, ou en ont fait référence dans leurs œuvres, mentionne-t-elle. Ce n’est pas facile de faire une place à la littérature ; on souhaite la démocratiser, la rendre accessible au public».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!