Romain Schué/Métro Zach Macklovitch

En confirmant mercredi la candidature de Zach Macklovitch, un jeune et ambitieux entrepreneur de 27 ans, à la mairie du Plateau–Mont-Royal, le maire de Montréal, Denis Coderre, a indiqué vouloir offrir «une réelle alternative» dans cet arrondissement dirigé depuis huit ans par Projet Montréal.

«On va s’assurer qu’on puisse pas avoir l’impression que le Plateau, ce soit juste une affaire à eux-autres [Projet Montréal] recroquevillés sur soi-même [sic] et basée juste sur l’arbitraire continuellement», a clamé mercredi le maire de Montréal, qui brigue également un second mandat consécutif.

«Nous, on ne fait pas campagne contre les autres, mais on sait que ça prend du changement ici. Faut mettre fin à l’arbitraire», a-t-il ajouté.

Pour battre Luc Ferrandez, maire depuis 2009 d’un arrondissement composé uniquement d’élus de l’opposition municipale, M. Coderre compte principalement sur l’homme d’affaires «extraordinaire» et «chevronné», Zach Macklovitch.

Ce dernier détient plusieurs bars et institutions de divertissement nocturne, mais il a également fait récemment les manchettes pour son goût pour la consommation de marijuana, affiché ouvertement sur les réseaux sociaux. Même si la consommation libre de cannabis reste à ce jour interdite avant une légalisation promise par le gouvernement Trudeau pour l’été prochain, le maire Denis Coderre n’y voit «aucun problème».

«On attend avec impatience le 1er juillet 2018, a assuré, en riant, l’ex-député libéral. On a une équipe authentique, vraie. Ces gens-là s’assument et moi, j’ai aucun problème avec ça. On veut représenter l’ensemble des générations.»


Le candidat assume
L’élu repousse même avec véhémence tout éventuel souci d’image ou d’exemple. «Vous êtes sérieux dans votre question? Vous êtes vraiment sérieux? a-t-il répété lorsque cette interrogation lui a été posée. Zach Macklovitch est une personnalité magnifique, c’est quelqu’un de rassembleur. Ce que les gens veulent, c’est des idées. Ils veulent rêver, ils veulent un projet de société.»

L’intéressé, qui n’a supprimé aucune de ses publications sur les réseaux sociaux, assume pleinement ses actes. «C’est le 21e siècle. Je ne vais pas changer qui je suis pour cette élection, je vais être honnête, a-t-il souligné. Les photos sont publiques, je ne suis pas gêné de dire que je fume, des fois, du cannabis.»

Ce dernier a également précisé vouloir rester propriétaire de ses établissements en cas de victoire électorale. «Je vais les gérer comme je peux, mais je garderais mon «focus» sur le Plateau», a-t-il détaillé, avant d’assurer que ses premières promesses seront communiquées «dans les prochains jours».

«Vous buvez son Kool-Aid»
Après avoir répété ces derniers jours ne pas vouloir aller dans la surenchère verbale après avoir été comparé au dictateur Kim Jong-un par Luc Ferrandez puis par l’avocate Anne-France Goldwater, qui soutient Valérie Plante, le maire de Montréal est finalement sorti de sa réserve.

Alors que Luc Ferrandez a dévoilé sur les réseaux sociaux les plans d’une piste cyclable temporaire qu’il souhaitait mettre en place sur l’avenue des Pins – lieu où une cycliste a perdu la vie la semaine dernière – en affirmant que celle-ci avait été «stoppée» par Denis Coderre, ce dernier a soutenu le contraire en visant un journaliste le questionnant à ce sujet.

«Vous buvez son Kool-Aid, ça c’est votre affaire», a-t-il répondu, en reprenant une expression née d’un suicide collectif, en 1978, où plus de 900 adeptes d’une secte ont bu une boisson au cyanure. Le maire Coderre a ensuite mis en avant les investissements de 150M$ pour les cinq prochaines années dans le cadre d’un nouveau plan vélo.

Équipe quasi complète
Équipe Coderre a également présenté mercredi la quasi totalité de ses candidats dans le Plateau–Mont-Royal. L’ex-présidente du Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ), Linda Gauthier, Iris Almeida-Côté et Marc-Antoine Desjardins, organisateur de la Cyclovia Camillien-Houde, seront candidats à un poste de conseiller de ville. Jean-Pierre Szaraz et Daniel Loureiro tenteront de se faire élire comme conseiller d’arrondissement. Un dernier candidat sera annoncé jeudi, a précisé le parti Équipe Coderre.

L’éditeur Michel Brûlé a également annoncé récemment son intention de briguer cette même mairie d’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!