Philippe Vachon Martel «L’idée est vraiment de donner un pouvoir d’achat aux citoyens, afin qu’ils puissent faire leur épicerie autrement, en y rattachant aussi une intervention communautaire autour de la sécurité alimentaire», Sandra Valade.

Le Magasin solidaire de la Corporation de développement communautaire (CDC) Action solidarité Grand Plateau reprend du service tous les premiers samedis du mois dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire des résidents du Plateau-Mont-Royal.

L’équipe et la vingtaine de bénévoles seront présents ce samedi  3 février de 11h à 14h dans les locaux de Projet Changement au 4449, rue Berri, près de la station de métro Mont-Royal.

Depuis six ans, le Magasin solidaire offre une variété d’aliments non périssables à bas prix, avec un marché de fruits et légumes frais, dont des produits bio.

«Comme on achète les produits en gros et que l’on prend seulement que 5% de profit, cela nous permet de tenir des prix stables tout au long de l’année», explique Sandra Valade, agente de liaison pour la Table autour des familles Grand Plateau.

Rendez-vous intergénérationnel et de mixité sociale, le Magasin solidaire permet à des enfants, à des personnes âgées et à des nouveaux arrivants de participer à cette journée en tant que bénévoles ou visiteurs.

«Ce n’est pas une journée commerciale, mais une journée de fête, pour briser l’isolement de certaines personnes», souligne Angela Correa, agente de développement du Magasin solidaire.

Sécurité alimentaire et aide communautaire

En plus d’être un lieu permettant à près de 120 familles chaque mois de se procurer à moindre coût des aliments de base nécessaires au maintien d’une bonne santé, le Magasin solidaire est aussi un espace d’éducation populaire et d’animations culturelles.

Le café y est offert gratuitement, et des organismes communautaires sont présents pour donner des conseils et présenter les différentes ressources du quartier. De l’information sur l’employabilité et le retour aux études sera présentée ce samedi 3 février.

Un kiosque de dégustation avec un chef aux fourneaux démontre qu’il est facile de bien manger, avec des produits peu chers et bons pour la santé proposés dans le Magasin.

Une halte-garderie gratuite est aussi disponible pour les familles qui désirent faire leur épicerie sans leurs enfants.

«L’idée est vraiment de donner un pouvoir d’achat aux citoyens, afin qu’ils puissent faire leur épicerie autrement, en y rattachant aussi une intervention communautaire autour de la sécurité alimentaire», ajoute Sandra Valade.

Le Magasin solidaire est porté par un comité d’opérationnalisation composé de Dîners-St-Louis, Resto Plateau et Projet Changement. Il bénéficie aussi du soutien d’une organisatrice communautaire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

Les gens doivent apporter leurs sacs réutilisables. Paiement en argent comptant seulement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!