Collaboration spéciale/Boris Sribnai Pour une quatrième année, le souper gastronomique de la Maison d'aurore permettra de récolter des fonds pour la mission de l'organisme.

La Maison d’Aurore du Plateau-Mont-Royal espère récolter 10 000$ pour ses diverses activités de support à la communauté, grâce à la quatrième année du souper gastronomique, qui aura lieu le 16 novembre prochain.

Pour l’occasion, des chefs de renom ont été invités, soit Stéphanie Labelle, de la Pâtisserie Rhubarbe, et Julien Jore, du restaurant Cirkus. L’ensemble des profits ira à la mission d’éducation populaire et de solidarité envers la communauté de la Maison d’Aurore. Rappelons que l’organisme, qui se veut être une «maison citoyenne», offre de très nombreuses activités de cuisine collective, des activités pour les aînés, de l’aide au devoir et un jardin collectif, pour n’en nommer que quelques-unes.

«Les commerçants du quartier nous offrent gracieusement l’ensemble de la nourriture servie, ce qui nous permet d’augmenter nos profits pour la cause. Ils ont à cœur notre mission», indique la coordonnatrice générale de la Maison d’Aurore, Annie Pelletier.

Cet événement de financement est d’autant plus important que seulement un tiers du budget de l’organisme provient du gouvernement. Une bonne part provient de Centraide Montréal, mais l’enveloppe a été coupée de 2% en raison d’une diminution du nombre de dons.

«Visiblement, l’austérité touche déjà une partie de la population, puisque les gens donnent moins à Centraide. Notre aide a donc plafonné et nous devons trouver d’autres façons de se financer, via des activités caritatives par exemple», laisse savoir Mme Pelletier.

L’austérité, la menace qui plane
«À l’austérité, on oppose la solidarité. Il n’y a pas d’autres avenues possibles», explique Mme Pelletier.

Pour l’instant, l’organisme n’a pas subi de coupe, mais la menace financière plane.

«La Commission scolaire de Montréal (CSDM) a eu beaucoup de coupes. Ils devront faire des choix et il se pourrait que ce soit l’aide individualisée à l’extérieur du milieu scolaire, comme notre programme d’aide aux devoirs qui écope. On a déjà du mal à offrir des contrats intéressants pour avoir un coordonnateur du programme, parce que chaque année, l’avenir en est incertain», continue la coordonnatrice générale.

Des billets sont toujours disponibles pour le souper gastronomique de la Maison d’Aurore, au coût de 150$, le 16 novembre, à 18h. Pour information ou réservation, rendez-vous au: maisonaurore.org ou par téléphone au 514-527-9075.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!