Collaboration spéciale - Daniel Chartier Dans la bretelle double en arc, pour aller rejoindre le tunnel Louis-H.-La Fontaine, une voie sera réservée aux autobus et l'autre aux voitures et la zone de croisement avec les cyclistes sera réduite à 31 mètres plutôt que 80 mètres.

La configuration initiale de l’échangeur Sherbrooke prévue dans le cadre des travaux d’optimisation de l’autoroute 25 sera quelque peu modifiée afin de protéger davantage les cyclistes.

Dans chaque direction, une piste cyclable protégée unidirectionnelle sera implantée entre la rue Curatteau et l’entrée de la place Versailles. Du côté sud de la rue Sherbrooke, la voie cyclable aura une largeur de 1,7 mètre avec marquage en thermopastique vert au sol, beaucoup plus durable que le marquage régulier.

L’équipement qui sera utilisé pour protéger la voie cyclable reste encore à déterminer. Ce qui serait le plus probable est la pose de bollard ou de poteaux protecteurs couramment utilisés.

De plus, la zone de croisement en direction est avec les véhicules, autobus et automobiles, de la bretelle double en arc qui remplace l’ancienne bretelle simple pour aller en direction du tunnel Louis-H.-La Fontaine, près de la place Versailles, sera réduite à 31 mètres plutôt que 80 mètres.

Une des bretelles sera réservée pour les autobus et l’autre pour les automobiles.

La conseillère municipale de Maisonneuve – Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, se réjouit des améliorations apportées au projet.

Un peu plus loin, entre de Boucherville et Curatteau, on réduit également la zone de croisement.

En direction ouest, les aménagements sont similaires en tenant compte de la configuration qui est quelque peu différente. Par exemple, la voie cyclable sera de 1,5 mètre de largeur.

Dans les deux cas, l’objectif est de mieux sécuriser le déplacement des cyclistes.

Victoire citoyenne
«Ce sont des améliorations notables et intéressantes. Ce n’est pas parfait, mais mieux que ce qui était prévu au départ», de commenter Daniel Chartier, membre du Collectif en environnement de Mercier-Est et qui a multiplié les interventions auprès du ministère des Transports pour que des changements soient apportés.

Aux côtés des citoyens depuis les débuts du projet, la conseillère municipale de Maisonneuve – Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, se réjouissait également des résultats.

«Dès la présentation des plans en 2014, je me suis opposée à la proposition qui augmentait considérablement les risques pour les cyclistes. Je souhaite que tous les nouveaux projets routiers soient planifiés en prenant en compte le transport actif et la sécurité des cyclistes et des piétons.»

Les modifications à l’échangeur Sherbrooke seront réalisées dans les prochaines semaines. Les interventions coïncideront avec la fin des travaux du chantier de l’autoroute 25, dorénavant prévue en juillet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!