Photo Nafi Alibert/TC Media La Corvée de nettoyage s’est faite dans la joie et la bonne humeur.

 

Une armée de 150 bénévoles s’est déployée ce vendredi à Montréal-Nord pour ramasser les déchets qui se sont accumulé au parc linéaire qui longe la Rivière-des-Prairies.

 

Le temps d’une journée de bénévolat, les employés de Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT) ont troqué leur tenue de bureau pour des jeans et des espadrilles pour participer à cette grande opération de nettoyage.

Armés de pinces télescopiques, de balais et de gros sac poubelles, ils ont sillonné de long en large les berges de la Rivière-des-Prairies à Montréal-Nord pendant toute une journée.

Qu’ont-ils trouvé sur leur passage?

«Des seringues, des condoms, des couches, des tampons, des animaux morts, des bouteilles, de morceaux de plastique et de verre, des cigarettes…», raconte Simon-Pierre Bourque, employé de RCGT à Montréal. «Rien de bien étonnant dans ce type de nettoyage, ajoute Marc Bergeron, vice-président, si ce n’est  la présence de beaucoup de bois et de madrier sur les berges. »

 

Un nettoyage nécessaire

C’est la deuxième corvée de nettoyage des berges cette année. «En juin dernier, nous en avions fait une, mais nous n’avions pas beaucoup de bénévoles et la météo était peu favorable pour l’activité», partage Julie Demers, directrice de la Coop de solidarité Éconord.

Résultat : la section ouest des berges n’avait jamais été nettoyée, et certains citoyens commençaient à se plaindre.

«Par endroit ça ressemble plus à un dépotoir qu’à des berges», s’est même désolé un résident au dernier conseil d’arrondissement de Montréal-Nord.

C’est désormais du passé, grâce au passage des balayeurs d’un jour de RCGT qui ont arpenté les berges de Montréal-Nord dans leur intégralité, du quai de La Route de Champlain, à côté du chalet du parc Aimée-Léonard jusqu’à la rue Wilfrid Saint-Louis, à l’entrée du parc de la Visitation.

«Les berges avaient un besoin réel de nettoyage, surtout qu’il y a beaucoup de citoyens qui viennent y pêcher ou faire du bateau», souligne Mme Demers qui estime qu’une telle opération devrait avoir lieu non pas deux, mais trois fois par année, au printemps, à l’été et à l’automne. 

Un peu plus loin, la corvée se poursuit sous un soleil radieux et dans la bonne humeur, quand un autre groupe de bénévoles arrivent en chantant à tue-tête : «RCGT dans la communauté!…»

«Moi je suis allé à l’école primaire à Montréal-Nord, je sais que c’est un quartier où ça fait du bien de s’investir et de redonner au milieu», partage Oswaldo Vibert qui résume parfaitement l’esprit de cette journée de bénévolat.

Au total, plus de 300 bénévoles ont donné un coup de pouce à divers organismes de l’arrondissement, comme ceux qui sont allés prêter main-forte au YMCA Montréal-Nord pour peindre et réaménager leur local, pour ne nommer qu’eux.

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!