Kathie(à gauche), Willo et Amélie ont décidé de redécorer entièrement leur immeuble en maison hantée.

Trois habitants de Montréal-Nord ont décidé de transformer leur immeuble en maison hantée, afin de proposer une activité originale aux enfants le soir de l’Halloween. Les fonds récoltés seront reversés à une association caritative.

Depuis plusieurs semaines, trois amis habitant le même immeuble font des pieds et des mains pour offrir un décor effrayant à leur bâtiment. Citrouilles, tronçonneuses, poupées maudites ou encore têtes de mort viennent garnir le jardin de la bâtisse, situé sur le Boulevard Langelier, au coin de la rue Pierre. Toute la décoration a été pensée et réalisée par leurs soins.

«Cela fait deux semaines que venons décorer tous les jours, explique Amélie Thibodeau, l’une des organisatrices du projet. L’immeuble est déjà bien garni, et nous allons continuer à ajouter des choses d’ici le 31 octobre.»

Le soir de l’Halloween, la maison ouvrira ses portes de 17 heures à 22 heures. Des activités seront proposées à l’extérieur et à l’intérieur du bâtiment, avec des comédiens costumés pour animer la soirée. Une traditionnelle distribution de bonbons aura lieu, et un stand de boissons chaudes sera installé s’il fait un peu trop froid.

« Nous avons  vraiment essayé de faire les choses bien pour que l’animation soit réussie, souligne Kathie Paris, autre instigatrice de l’événement. Nous espérons qu’il y aura monde, car il y a 500 sacs de bonbons à écouler !»

Seuls les plus courageux recevront ce fameux sac, car avant d’obtenir leurs friandises, les enfants devront suivre un parcours hanté, mis en place sur deux étages à l’intérieur de l’immeuble.

Une idée née du manque d’activités dans l’arrondissement

Ce projet a été lancé à partir d’un postulat de base : le manque d’activité le soir d’Halloween à Montréal-Nord.

«Il ne se passe jamais rien ici, déplore Kathie Paris. Cette année, nous avons voulu y remédier en proposant un véritable événement.»

Les trois compères espèrent accueillir environ 500 personnes dans leur maison hantée le 31 octobre. La mairesse Christine Black a déjà signifié aux organisateurs qu’elle passerait y faire un tour. Pour l’heure, le bouche à oreille semble fonctionner dans le quartier, et plusieurs passants ont semblé intrigués par l’apparition soudaine d’une maison hantée dans le quartier.

«Pas mal de personnes se sont arrêtées pour nous dire qu’elles trouvaient ça génial, et nous ont confirmé qu’elles seraient présentes le soir de l’Halloween, s’enthousiasme Amélie Thibodeau. Si l’événement attire du monde, c’est sûr qu’on le refera l’an prochain.»

Un objectif caritatif

En plus de vouloir divertir les nord-montréalais, l’événement a également pour but de lever des fonds pour l’association le Club des petits déjeuners, qui offre des repas matinaux aux enfants issus de milieux défavorisés.  

«Nous avons approché l’association pour obtenir son approbation et nous l’avons eue, explique Kathie Paris. Tous les fonds que nous récolterons le soir d’halloween sera reversé au Club des petits déjeuners.»

Amélie Thibodeau explique que la levée de fonds a commencé depuis plusieurs semaines déjà.

«Nous avons commencé depuis le début du mois d’octobre, explique-t-elle. La maison hantée, c’est juste notre événement majeur.»

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!