Google Maps Le projet de réaménagement d'Industriel comprend la mise en place d'une piste cyclable sur le boulevard, à laquelle les commerçants de l'artère sont farouchement opposés.

Alors qu’ils devaient commencer à l’automne, les travaux de réaménagement du boulevard Industriel ont été reportés à 2019. Le projet, qui comprend la mise en place d’une piste cyclable, avait suscité la gronde des commerçants de l’artère.

L’arrondissement de Montréal-Nord évoque des travaux préparatoires plus complexes et plus longs que prévu pour justifier ce retard dans le commencement du chantier.

«Il y a des éléments supplémentaires et certaines contraintes qui font que l’on ne peut pas aller de l’avant pour l’instant avec l’appel d’offres», affirme la mairesse Christine Black.

Parmi les contraintes évoquées, la nécessité de faire des travaux de déplacement de poteaux, de cinq lignes électriques souterraines et de puits d’accès d’Hydro Québec. La nouvelle date de lancement du projet est pour l’heure méconnue.

«On est toujours dans une phase de vérification avec Hydro Québec, et on ne contrôle pas leurs échéanciers, dans ce contexte-là nous sommes en attente », exprime la mairesse.

Un projet de réaménagement critiqué
Ce projet avait suscité de vifs débats entre l’arrondissement et les commerçants du boulevard, qui estiment de leur côté que la mise en place d’une piste cyclable, prévue par le projet de réaménagement, est dangereuse et inutile. Contacté, Me Pierro Ianuzzi, avocat défendant les intérêts des commerçants du boulevard, n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevue.

De son côté, Suzanne Lareau, PDG de Vélo Québec, qui était montée au créneau dans le dossier, maintient que projet doit voir le jour.

«C’est un bon projet, très bien conçu, qui sera bénéfique aux Nord-Montréalais, affirme-t-elle. Je ne prête pas de mauvaises intentions à l’arrondissement, mais j’espère que les élus ne sont pas dégonflés face aux contestations des commerçants, et que ce report est uniquement dû à des raisons d’ordre technique.»

Du côté des élus, on l’assure, ce report des travaux n’est pas lié à la forte contestation citoyenne.

«C’est un « beau hasard », soutient Christine Black. Cela nous donne l’opportunité d’aller un peu plus à la rencontre de nos partenaires pour bonifier le projet.»

Selon Mme Black, les travaux ne pourront pas commencer avant la fin de l’hiver, mais sont toujours prévus pour 2019.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!