Youri Nabbad Les travaux du projet SRB Pie-IX dureront quatre ans. Ils prévoient l'implantation de nouvelles stations et d'une voie réservée aux autobus.

L’Association des commerçants de Charleroi s’élargit et comptera désormais parmi ses membres les marchands du boulevard Pie-IX. L’objectif  est de se rendre éligible à un programme visant à minimiser l’impact des travaux liés au projet SRB.

Le programme PRAM-Artère en chantier est un nouvel engagement la Ville de Montréal pour aider la communauté d’affaires pendant des travaux majeurs d’infrastructures. En prévision de la baisse d’achalandage sur Pie-IX suite aux travaux qui dureront quatre ans, les commerçants de l’artère cherchent à bénéficier de ce programme.

«Pour être éligible, il faut faire partie d’une SDC ou d’un regroupement de gens d’affaire, explique Guillaume Higgins, agent de développement en revitalisation commerciale au sein de la CDEC. C’est pourquoi nous avons décidé de greffer les commerçants de Pie-IX à l’association déjà existante des commerçants de Charleroi.»

Dans le cadre de PRAM – Artère en chantier, la Ville prévoit une enveloppe totale de 2,7 M$ à allouer pour l’ensemble de l’île de Montréal.

«Cette subvention ne va pas directement aux commerçants, souligne Guillaume Higgins. Elle sert à faire des activités collectives de promotion ou de distribution, afin de favoriser la mobilisation et d’aider les commerces à maintenir au mieux leur activité durant les travaux.»

Les artères éligibles au programme sont désignées par le comité exécutif après étude du dossier. Les commerçants de la nouvelle association de Charleroi-Pie-IX sont présentement en attente d’une réponse de la part de la ville-centre.

Deux rues différentes

Quarante commerçants du boulevard Pie-IX viennent donc s’ajouter aux seize qui formaient déjà l’Association de Charleroi, qui organise régulièrement des événements et activités pour dynamiser la rue. Pour l’heure, pas d’activités et d’objectifs communs au programme pour les commerçants de Pie-IX et de Charleroi.

«Ce sont deux artères très distinctes, elles répondent à des problématiques différentes, explique Guillaume Higgins. De Charleroi est une rue marchande de proximité, tandis que Pie-IX est un grand boulevard commercial.»

S’il n’est pas exclu qu’une association uniquement dédiée aux commerçants de Pie-IX voit le jour à l’avenir, ce n’est pas la priorité du moment.

«Avec cette nouvelle structure, l’objectif est vraiment de se rendre éligible au programme PRAM, rappelle M. Higgins. Toutefois, les commerçants de Pie-IX pourront malgré tout se servir de l’expertise d’une association qui existe depuis une dizaine d’années.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!