Collaboration spéciale Roger Trottier.

Depuis un an, il y a deux représentants de l’opposition au conseil de l’arrondissement de Pierrefonds–Roxboro. Selon l’une d’entre eux, la conseillère Justine McIntyre, ce nouveau rapport de force exige plus de transparence et d’imputabilité à l’administration en place.

Mme McIntyre est dans le camp de l’opposition au même titre que le conseiller Roger Trottier. Lors de la dernière élection municipale, ils ont été élus sous la bannière du parti de Mélanie Joly – Le Vrai changement.

«C’est sain pour la démocratie, soutient la conseillère. La façon d’opérer de l’ancien conseil ne laissait pas beaucoup de place à la discussion, car les conseillers étaient tous issus de la même formation. Maintenant, il y a plus de questions adressées à l’administration et celle-ci doit prendre le temps de défendre sa position.»

Justine McIntyre.

Justine McIntyre.

Accès à l’information
Pour la prochaine année, la grosse bataille de l’opposition sera l’accès à l’information. La conseillère espère avoir des réponses à ses questions plus rapidement sans avoir toujours à passer par un long processus.

«L’arrondissement n’avait pas l’habitude de fonctionner avec différents partis politiques, affirme Justine McIntyre. Il y a de l’information qui ne nous est pas partagée ou des documents qu’on nous transmet seulement à la dernière minute.»

«Il faut que cette culture change, lance l’élue. Il faut qu’on réalise que le fait de venir de différentes formations politiques, ça enrichit le débat.»

Parmi les dossiers sur lesquels ont travaillé les conseillers de l’opposition dans la dernière année, notons celui sur la diffusion internet du conseil d’arrondissement, l’indexation des salaires des cadres et les dépenses additionnelles dans le projet de rénovation de la piscine Valleycrest.

Les conseillers Catherine Clément-Talbot et Yves Gignac, de même que le maire Jim Beis sont issus de la formation politique de Denis Coderre.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!