Collaboration spéciale Les deux siamois vivront des aventures surprenantes au parc Beaubien.

Le mystère s’emparera du parc Beaubien le 21 août alors que la compagnie Tenon Mortaise présentera le spectacle Rapaces ou victimes, une intrigue rocambolesque  qui captivera autant les petits que les grands.

Deux vieux inséparables, qui cohabitent sous le même manteau, vont chaque jour au parc pour nourrir les oiseaux. Mais un jour, leur monotone destinée est bouleversée. Les deux amis disparaissent, ne laissant derrière eux qu’un simple sac de miettes. Rapaces…Ou victimes?

«Nous avons créé ce spectacle à partir du concept de manteau courtelet, le manteau des marionnettistes, raconte Denys Lefebvre, directeur général de la troupe. Toutes les marionnettes y sont cachées, et émergent pour interagir avec les personnages.

Lefevbre et sa collègue Diane Loiselle déambuleront dans le parc afin d’attirer l’attention d’un maximum de spectateurs et de les entraîner jusqu’à la scène. «La pièce est conçue pour l’espace public, pour être jouée parmi les gens, dans leur univers. L’action se déroule d’ailleurs en grande partie sur un banc de parc.»

En plus de l’art de la marionnette, les deux acteurs, également formés en jeu,  en danse et en mime,  feront état de leur talent de clown.

«Nous favorisons la multidisciplinarité dans nos créations, explique M. Lefebvre. Pour nous, le geste et l’image sont aussi importants que la parole. La marionnette permet cette exploration, parce qu’au fil du temps, elle a infiltré un paquet d’autres formes d’art.»

Rapaces ou victimes sera suivi du spectacle KluG de la troupe française Morgan Euzenat.  Deux yeux très expressifs derrière deux paupières en métal, une bouche articulée, une tête casque qui dodeline sur un corps de mécanique brute posé sur deux roues. KluG est une marionnette de métal qui déambule au hasard des rencontres dans l’espace public.

Les deux courtes prestations de 20 minutes seront présentées le 21 août au parc Beaubien à 11h et 14h, dans le cadre des Dimanches de Casteliers.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!