L’homme de 21 ans suspecté d’avoir mené une cavale meurtrière pendant laquelle deux personnes ont été tuées et une autre blessée est actuellement détenu et devrait comparaître mardi au palais de justice de Montréal.

Frédérick Gingras, 21 ans, serait l’auteur de la virée sanglante qui a commencé dans Pointe-aux-Trembles et s’est terminée à Brossard près du Quartier Dix/30 dans la nuit de dimanche à lundi.

Une femme de 49 ans et un homme d’une vingtaine d’années ont d’abord été tués aux environs de 23h. L’homme a été trouvé sans vie dans un appartement de la 1ère Avenue, près de la rue Sainte-Catherine Est. Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) ne confirme pas, mais une importante quantité de stupéfiants aurait été trouvée sur place.

La femme, une mère qui venait chercher sa fille au travail selon des témoins, a reçu un projectile d’armes à feu au haut du corps devant une station-service au coin de la rue Sherbrooke Est et du boulevard Saint-Jean-Baptiste. Son décès a été constaté à l’hôpital. Le suspect l’aurait abattue afin de voler son véhicule.

Les deux homicides, les 22e et 23e à Montréal, semblent liés par la séquence des événements, a confirmé le SPVM.

Chasse à l’homme
Peu après, à environ deux kilomètres au sud, des policiers ont découvert une voiture accidentée abandonnée au coin du boulevard Saint-Jean-Baptiste et de la rue Notre-Dame Est.

Un résident de l’intersection raconte avoir entendu «un gros bang», puis s’être rendu sur place environ deux minutes plus tard pour constater la présence d’un policier. «Il y a d’abord eu un bruit sourd, probablement parce que le VUS a heurté le trottoir. Puis il y a eu le gros bang d’un poteau qui heurtait le sol», témoigne Frédéric Désautels, qui a filmé la scène.

chasse-a-lhomme_2

Selon des témoins, le suspect avait quitté la scène à pied.

Plus tard, les services d’urgence ont reçu un autre appel, cette fois, d’un résident d’une soixantaine d’années de la rue De Normandie. L’homme racontait qu’un suspect lui réclamait ses clés de voiture et le menaçait avec une arme à feu. Avant de s’emparer du véhicule, le suspect aurait tiré à travers la porte, atteignant la victime aux jambes. Les blessures ne font toutefois pas craindre pour la vie de la victime.

Le véhicule volé a ensuite été aperçu à la sortie du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, où les policiers l’ont pris en chasse, mais en ont ensuite perdu la trace.

Il a été localisé un peu plus tard dans un fossé près du centre commercial Dix/30. Le suspect a alors pris la fuite à pied avant que le Service de police de l’agglomération de Longueuil ne l’arrête.

Frédérick Gingras a été conduit au centre opérationnel à Montréal où il a rencontré les enquêteurs. Les policiers ne s’avancent pas sur ses motivations.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!