Une coopérative d’habitation ouverte aux familles s’établira dans la première phase d’un projet de copropriétés en construction dans Pointe-aux-Trembles.

La coopérative Habit’Action occupera 60 unités du projet ESTuaire – situé rue Sherbrooke Est coin 81e Avenue –, dont 24 logements de trois chambres à coucher et 19 de deux chambres à coucher, indiquent des responsables.

«Il y aura 60 ménages, donc au moins 120 à 180 résidents, alors ça sera un milieu de vie dynamique», estime un membre fondateur de la coopérative, Rock-Olivier Pockja.


À ce sujet:


La coopérative a été mise sur pied avec le concours de l’organisme Bâtir son quartier, qui lui a trouvé l’édifice, agit comme entremetteur et forme les membres fondateurs.

«Nous avions beaucoup de requérants dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles pour ce type de logement communautaire», explique l’agent de développement Carlos Martinez.

Les premiers résidents de la coopérative devraient prendre possession de leurs logements en novembre, selon M. Pockja. Cela dépend toutefois de l’avancement des travaux de construction de l’édifice. Par contre, celle-ci se fait rapidement comparativement à d’autres projets auxquels participe Bâtir son quartier, évalue M. Martinez.

À l’origine, Bâtir son quartier tentait de trouver un emplacement pour une autre coopérative d’habitation destinée aux 55 ans et plus. Elle a plutôt trouvé, dans le projet ESTuaire, un site mieux adapté pour des familles, selon M. Martinez.

«Avec 24 logements de trois chambres à coucher, 40% des logements de ce projet sont pour de grandes familles, ce qui est exceptionnel dans le cadre du programme AccèsLogis», note-t-il.

Le recrutement de membres pour la coopérative se fait dès dimanche au Centre communautaire Le Mainbourg. Les intéressés peuvent communiquer avec Bâtir son quartier.

Encensé comme étant un produit haut de gamme, le projet ESTuaire  Condos prévoit la construction, près de la coulée Grou, de quatre phases, dont celle de 60 unités destinées à Habit’Action et trois autres de 54 unités de copropriétés.

Sa création pourrait inciter jusqu’à 450 familles à s’installer dans Pointe-aux-Trembles, en plus d’amener des chaînes d’alimentation dans le désert alimentaire du bout de l’île, avait souhaité le conseiller d’arrondissement Richard Guay, lors de la première pelletée de terre, en septembre dernier.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!