Urbanimmersive/Groupe Magma Le plan concept du projet M Montréal-Est.

Si tout va comme prévu, la construction du Projet M Montréal-Est devrait s’amorcer cet été. Le promoteur est convaincu que le complexe résidentiel donnera un nouveau souffle au secteur.

Le projet de 92 unités doit être construit là où se trouve l’église St-Octave, rue Notre-Dame Est coin Broadway, en bordure du fleuve Saint-Laurent. La vente de l’église acquise par la Ville de Montréal-Est en 2010 faisait partie d’un plan particulier d’urbanisme visant à redynamiser le centre-ville de Montréal-Est et l’avenue Broadway.

«Ça ici, ça sera la pierre angulaire», estime Yan Le Houillier, président de Groupe Magma, promoteur et constructeur du M Montréal-Est.

Plus de 30% des unités ont trouvé preneurs en prévente, selon le président de Groupe Magma.

«À peu près la moitié des gens qui ont acheté à date viennent de Montréal-Est, Pointe-aux-Trembles, Rivière-des-Prairies, dit-il. Beaucoup de clients reviennent ici après avoir quitté Montréal-Est pour le cégep ou l’université parce qu’ils ont grandi ici et adorent le coin. On a aussi plusieurs autres clients de Rosemont-La-Petite-Patrie, du Plateau, du Sud-Ouest qui s’en viennent ici, à cause du rapport qualité-prix et du site incroyable.»

Charmé par le fleuve
Ce qui a séduit le président de Groupe Magma dans l’emplacement de son premier projet immobilier dans l’est de Montréal, c’est le fleuve Saint-Laurent.

«Quand je me suis mis les pieds ici, je me suis dit: « wow!, quel beau site, on est vraiment ailleurs »», témoigne Yan Le Houillier, dont l’entreprise née en 1998 compte plus d’une dizaine de projets immobiliers Montréal et ailleurs au Québec.

L’homme d’affaires admet que comme beaucoup, il associait Montréal-Est aux «cheminées» de raffineries, à un coin reculé de l’île de Montréal. Il a toutefois changé d’idée en voyant le fleuve, en constatant les accès au centre-ville par voiture et par bus et en pensant aux immenses terrains vacants comme ceux de l’ancienne raffinerie Shell, ainsi qu’au projet de prolongement de la ligne bleue du métro.

Il «n’est pas du tout fermé» à l’idée de lancer d’autres projets dans l’est.

«L’est, c’est vraiment le prochain secteur de Montréal qui va connaître un boom, selon moi.»
– Yan Le Houillier

La démolition de l’église St-Octave devrait s’amorcer en juillet. La première pelletée de terre du projet pourrait se faire en juin.

Vendu au béton
Constructeur de structures de béton devenu groupe immobilier également, Groupe Magma se vante d’être promoteur et constructeur de ses projets. Il promeut aussi l’insonorisation «supérieure» de ses unités faites en béton.

Terrasse
«C’est le feature du projet», dit Yan Le Houillier, au sujet du concept de grande terrasse de 17 000 pieds au-dessus du garage, avec piscine, spas, espaces foyers extérieurs, espace lounge, balançoires, «plein sud face au fleuve».

Prix
Les prix varient de 214 000$ pour les 3 et demie à 800 000$ pour les penthouses.

Rebâtir à neuf
Les bâtiments n’intègreront pas d’éléments structuraux de la paroisse, mais le clocher de celle-ci sera préservé et relocalisé par la Ville de Montréal-Est à une date ultérieure.

«On a pensé à intégrer quelque chose de l’église dans la structure de notre projet, mais c’est délicat quand on parle de religion, alors on n’a pas voulu embarquer là-dedans», explique M. Le Houtillier.

En mai 2016, Groupe Magma a ouvert les portes de l’église St-Octave et y a tenu une vente d’artéfacts au profit de la Société Saint-Vincent de Paul de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!