Mario-Beauregard/TC Media Jordan Mathieu, 17 ans, se prépare à représenter le Canada dans la catégorie des 52 kilos aux Jeux de la jeunesse du Commonwealth.

Le champion canadien de boxe Jordan Mathieu se sent fin prêt à affronter certains des meilleurs pugilistes de sa catégorie aux 6e Jeux de la jeunesse du Commonwealth, qui auront lieu du 18 au 23 juillet prochain à Nassau, aux Bahamas.

«Je me sens super bien, j’ai jamais été aussi en forme», a déclaré l’adolescent de 17 ans avant son départ vers le camp d’entraînement précédant les jeux.

«Mon coach m’a bien brûlé. On a surtout travaillé le cardio et la condition physique complète.»
– Jordan Mathieu

Rencontré à sa résidence de Pointe-aux-Trembles, Jordan revenait d’un voyage de pêche avec son père et un boxeur professionnel qui s’est rendu aux quarts de finale aux Jeux du Commonwealth de 2010, à Delhi, en Inde.

«Je lui ai dit d’être lui-même dans le ring, de garder son style fonceur et agressif. En restant lui-même, rien ne peut le traverser. Il va nous surprendre. Il a un très fort caractère, même s’il est haut comme trois pommes et a la grosseur d’une mouche», a expliqué Yves Ulysse Jr, poulain de l’écurie Eye of the Tiger Management.

 

 

 

Sur le ring, Jordan Mathieu est décrit comme un boxeur fonceur et agressif qui décoche beaucoup de coups.

Première
Les parents de Jordan ne tiennent pas à lui mettre la pression, mais ils ont bon espoir de voir leurs fils revenir médaillé de sa première compétition internationale.

«C’est déjà une belle réalisation d’aller aux Jeux, mais je lui souhaite au moins de passer la première ronde et de finir dans le top 10», a exprimé la mère de Jordan, Lyne Laperrière.

«J’ai confiance. S’il revient avec deux ou trois victoires, je serai content», confie pour sa part le père du boxeur, Sylvain Mathieu.

Jordan combattra chez les 52 kilos, la même catégorie dans laquelle il a décroché le titre lors des Championnats canadiens de boxe en avril dernier, à Québec. Ne sachant pas qui il affrontera aux Jeux et n’ayant pas pu étudier d’adversaires, sa préparation au Club de boxe Champions, rue Bélanger, s’est concentrée sur l’amélioration et le maintien de sa forme physique.

Entrepreneur
Afin de payer une partie de ses frais de déplacement vers les Jeux, Jordan a vendu des casquettes auprès, notamment, de ses camarades de classe de l’École secondaire de Pointe-aux-Trembles. Il a même lancé son propre site web pour vendre des casquettes et des chandails aux amateurs de boxe, de hockey, de crossfit et, pourquoi pas, de bière.

«Comme il voyage souvent pour ses compétitions, il s’est dit que ce serait dur pour lui de trouver un emploi avec un boss qui le laisserait partir à tout bout de champ, alors il a décidé de s’arranger autrement», explique Mme Laperrière, en quête de commanditaires pour son fils.

Afin d’aider ses athlètes à payer les frais de déplacement, Boxe Canada permet aux internautes de faire des dons sur son site web.

Jordan s’est déjà illustré en 2013 notamment, lorsqu’il a remporté une médaille d’or au prestigieux tournoi Gants de bronze, à Lévis, dans la catégorie «cadet.


Montréal bien représentée
Quatre des 13 membres de l’équipe canadienne de boxe aux 6e Jeux de la jeunesse du Commmonwealth sont de Montréal. Tandis que Jordan Mathieu combattra chez les 52 kg, Hamza Khabbaz le fera chez les 64 kg et Katiushka Vasquez Soto, de Saint-Léonard, le fera chez les 60 kg. Le gérant d’équipe, Sylvain Gagnon, est aussi de Montréal. Par ailleurs, Jordan Mathieu et Hamza Khabbaz s’entraînent tous deux au Club de boxe Champions, à Montréal.


 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!