Des centaines de cadets, d’anciens militaires, de civils et de politiciens ont participé ou assisté au défilé du jour du Souvenir à Montréal-Est samedi.

«Avec 380 cadets, en plus de leurs responsables, des officiers des vétérans, c’était un franc succès, une belle réussite, la plus grosse parade depuis les 10 ans que je l’organise», a commenté le président de l’Army, Navy & Air Force Veterans (Anavets) 308, Jean-Pierre Lefort.

Comme plusieurs, l’ancien artilleur a déposé une couronne de fleurs au pied du cénotaphe situé au Parc-de-l’Hôtel-de-Ville. Un geste répété chaque année en mémoire de son père, un ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale.

« Le jour du Souvenir, c’est pour ceux qui ont combattu pour défendre nos droits, qui sont morts pour ça, a-t-il rappelé. Sans eux, qui serions-nous?»

Si à l’origine, le jour du Souvenir rendait hommage aux combattants de la Grande Guerre, il rend aussi hommage, depuis, à ceux de tous les conflits et missions de paix auquel a participé le Canada.

«Le soldat de 2017 est fait de la même fibre héroïque que celui du passé, et les risquent qu’ils courent, de par leur imprévisibilité, sont aussi dangereux», a notamment déclaré le maire récemment réélu de Montréal-Est, Robert Coutu, durant un discours.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!