Collaboration spéciale Bibliothèque Mordecai-Richler L’accès aux imprimantes 3D et à une foule d’autres outils sera gratuit pour les petits comme les grands.

Il sera bientôt possible d’accéder gratuitement à un espace de création numérique et artistique à la Bibliothèque de Pointe-aux-Trembles. La date d’ouverture n’est pas déterminée, mais le projet sera déployé avant l’été 2019.

La fabricathèque sera équipée d’imprimantes 3D, d’une découpe vinyle et d’un écran vert. Les citoyens y trouveront également des Légos et des Littlebits, de petits blocs magnétiques de construction électroniques, en plus d’une variété d’outils et d’accessoires de construction.

Les artistes en herbe pourront de leur côté profiter du matériel d’art, des machines à coudre et de la presse à macarons qui seront mis à leur disposition.

Des personnes-ressource seront également disponibles pour accompagner les créateurs lors de l’utilisation des divers outils.

Le projet « a pour objectif d’utiliser les arts et les technologies comme moyens de rapprochements et d’apprentissages pour les citoyens de tous âges du quartier », explique par courriel Valérie Doucet, chef de section des bibliothèques de Rivière-des-Prairies et Pointe-aux-Trembles, selon qui l’espace se rapprochera de l’hybride « d’un makerspace et d’une ruche d’art. »

Le budget alloué est de 86 919$, montant qui servira à rénover l’espace prévu et à acheter le matériel et les outils nécessaires.

Douze autres bibliothèques montréalaises participent également au virage numérique souhaité par la Ville, et offriront des laboratoires et des activités de création numérique, qui seront mis en place graduellement à partir de septembre, pour un budget total de 916 200$,

Le projet découle de l’Entente sur le développement culturel de Montréal entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communication.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!