Photo gracieuseté L’équipe des Brewers termine sa 3e saison en terre montréalaise, au stade Stade Raymond Daviault de Pointe-aux-Trembles.

La saison de la Ligue de Baseball Majeur du Québec n’est pas encore tout à fait terminée, mais les joueurs de Brewers de Montréal ont déjà la tête aux séries. Après une autre saison couronnée de succès, actuellement deuxième au classement général, l’équipe qui évolue au parc Clémentine-De La Rousselière de l’arrondissement Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles vise les grands honneurs.

À deux semaines de la fin des matchs réguliers, le joueur-entraîneur François-Alexandre Tambosso se dit convaincu que l’équipe est en meilleure posture qu’à pareille date l’an dernier, avant les séries qui se sont soldées par une élimination au premier tour. « On vise toujours le championnat, mais les deux dernières saisons, on a été en 1ere position presque toute l’année, mais on arrivait en série la langue à terre, avoue-t-il. Cette année, j’ai eu une optique différente, et j’ai mis moins d’emphase sur la victoire à chaque match, j’ai essayé d’avoir une approche plus globale. »

Un début de saison difficile

Le faux départ en début de saison, avec 5 défaites dans les 7 premiers matchs,  semble paradoxalement avoir contribué aux succès qui ont suivi. « D’habitude, on part sur les chapeaux de roues, alors c’est comme si ça nous avait remis les pieds sur terre, se souvient l’entraîneur. Mais on savait que ça allait se replacer. »

Et les choses se sont en effet replacées, entre autres grâce à la contribution du joueur étoile Jean-Luc Blaquiere, dont la moyenne au bâton de  .432, bien qu’inférieure à celles des deux dernières années, reste impressionnante. Autre contribution à souligner, celle du lanceur Samuel Ouellet qui, en plus de présenter une fiche de 4-1-1 au monticule, vient de connaître la meilleure saison offensive de sa carrière.

Cap sur les séries

Beaucoup de préparation reste à faire avant la fin de la saison, le 18 août. « Je teste surtout des choses au monticule » explique François-Alexandre Tambosso, qui hésite entre une rotation entre 3 ou 4 lanceurs partants. « Je m’enligne plus pour une rotation à 3, ce qui permettrait de garder des lanceurs frais pour faire de la longue relève. »

Une chose est certaine, qu’il y ait 3 ou 4 lanceurs partants, Samuel Ouellet, Emmanuel Hamel-Carey et Mathieu Poirier, l’ancien de l’organisation des A’s d’Oakland dans les ligues majeures, feront partie de la rotation.

« Offensivement, on travaille aussi beaucoup de petites choses qu’on pratique moins dans la saison : amortis, buts volés, et autres choses techniques de ce genre. »

Les attentes sont grandes, le moral est excellent -« plus que les autres années », selon Tambosso – et  les joueurs sont en forme. « En plus, chaque équipe dans la ligue a un 5-6 jours de repos à un moment de la saison, nous on l’a eu à la fin de cette année », ajoute-t-il.  Les joueurs des Brewers auront congé de match et d’entraînement  du 5 au 11 août, avant de revenir au jeu pour les 4 derniers affrontements de la saison régulière. De bon augure.

Avant de vivre la frénésie de l’après-saison, il faudra toutefois être patient. Avant le début des séries se dérouleront les Championnats nationaux canadiens, qui auront lieu du 23 au 26 août, à Victoria, en Colombie-Britannique. François-Alexandre Tambosso y sera de la partie, en compagnie de ses coéquipiers Jean-Luc Blaquiere et Mathieu Poirier.

Le calendrier des séries d’après-saison sera dévoilé autour du 25 août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!