Amélie Gamache Les trois entrepreneures mènent également des carrières parallèles : Penélope Desjardins est interprète en danse contemporaine, Johanne Lussier œuvre comme photographe et Mélodie Desjardins gère une boutique de vêtements.

Depuis la fin du mois d’octobre, le café Les Fraîches fait revivre l’ancien emplacement du Station Café. C’est la troisième fois en moins de deux ans que des entrepreneurs tentent d’implanter un café indépendant dans ce local de la rue Victoria, à Pointe-aux-Trembles. Cette fois-ci, il s’agit d’une véritable projet de famille.

Les soeurs Penélope et Mélodie Desjardins, ainsi que leur mère, Johanne Lussier, caressaient depuis longtemps le rêve de travailler ensemble et ont sauté sur l’occasion lorsqu’elles ont reçu l’appel leur annonçant que le local de l’ancien café indépendant était de nouveau disponible.

Penélope et Johanne étaient employées de la première mouture du Station Café qui a fermé ses portes en août 2017.

« Depuis la fermeture, ça nous travaillait, avoue la benjamine des deux sœurs. La propriétaire d’alors l’avait fermé pour des raisons personnelles, ce n’était pas parce que cela ne fonctionnait pas. Ma mère et moi avons embarqué Mélodie dans le projet et on a trouvé notre signature personnelle. »

Fraîcheur au menu

Les nouvelles propriétaires ont pu profiter des équipements, qui étaient restés sur les lieux, et se sont concentrées à refaire le décor de l’établissement, qui compte une vingtaine de places assises.

Le menu est également semblable à l’original; on y offre sandwiches, salades et soupes, avec des options végétariennes et végétaliennes. Tous les produits sont faits maison, incluant les desserts, à l’exception des viennoiseries.

« On voulait rebondir sur le premier concept, basé sur la fraîcheur des produits, explique Penélope Desjardins. On l’a poussé plus loin en intégrant des emballages compostables, et en encourageant les producteurs locaux. »

Pour le moment, aucune  soirée d’ouverture officielle n’est prévue.

« Nous attendrons probablement l’été prochain pour le faire, annonce Mme Lussier. Nous pourrons alors profiter de la belle terrasse de bois extérieure, qui nous permet de doubler la capacité. Elle nous permettra aussi d’ajouter un volet événementiel aussi, c’est dans les plans. »

Une réouverture appréciée

Un autre couple d’entrepreneurs avait également tenté de reprendre l’établissement en février 2018, mais l’aventure n’avait duré que quatre mois.

Les trois femmes croient que le résultat sera différent cette fois et assurent que l’achalandage lors de la première semaine d’opération dépasse leurs prévisions. Lors du passage de l’Avenir de l’Est, une bonne dizaine de clients ont défilé au comptoir.

« C’est sûr que c’est un défi de se faire connaître, puisque nous ne sommes pas très visible, en arrière du centre Roussin, admet Mélodie. Mais on comble avec les réseaux sociaux, et on voit déjà des anciens habitués qui reviennent. »

L’une de ces habituées, Virginie Bacon Thibeault, professeur à l’école François-La-Bernade, a d’ailleurs spontanément tenu à témoigner de tout le bien qu’elle pense du nouvel établissement.

« Quand le premier Station Café a fermé, je me sentais en peine d’amour, lance-t-elle. Et là, tadam! Le phoenix renaît! Le café est délicieux, je fais mes corrections avec de la super musique, il y a quelque chose de familial. Je suis déjà attachée. »

Café Les Fraîches (12 129 rue Victoria). Ouvert les mardis et mercredis de 7h à 16h, les jeudis et vendredis de 7h à 21h, les samedis de 9h à 16h et les dimanches de 9h à 15h. Fermé les lundis.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!