Le salon de massage Oméga de la rue Notre-Dame dans le vieux Pointe-aux-Trembles, n’en était pas un comme les autres. Situé à quelques pas d’une garderie, le commerce abritait une maison de débauche, offrant des services de massage avec extra à ses usagés. La proximité de la garderie a d’ailleurs placé le dossier en priorité pour les policiers, qui ont procédé à l’arrestation du tenancier, mettant un terme à plus de six ans d’opération.

Une porte située à l’arrière de l’établissement permettait une plus grande discrétion. Bien qu’il ne s’agisse pas de traite de femmes à proprement dit, les filles qui y travaillaient n’étaient pas payées directement, c’est le tenancier qui gérait leur argent. Aucune drogue n’a été retrouvée dans l’établissement, mais deux armes de poing.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!