(Photo: gracieuseté) Le Groupe de travail en intervention et mesures d’urgence du Comité mixte municipalités, industries, citoyens de l’est de Montréal s’est réunis en avril dernier.
Une simulation d’un accident industriel et d’une mise à l’abri, la révision des plans de mesures d’urgence ainsi qu’un accroissement des rencontres : c’est ce qui est ressorti de la réunion du Groupe de travail en intervention et mesures d’urgence (GT-IMU).

La quarantaine d’intervenants de ce groupe du Comité mixte municipalités, industries, citoyens de l’est de Montréal (CMMIC-EM) se sont réunis en avril dernier. En raison, notamment, du conflit de travail au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), le principal intervenant de ce comité, le groupe ne s’était réuni qu’une seule fois depuis 2008.

La simulation, qui est prévue à l’automne prochain, « sera une pratique de confinement pour les citoyens et ils pourront vérifier s’ils ont leur trousse de 72 heures », explique le président du CMMIC-EM, Dimitri Tsingakis.

Tous les membres du groupe ont souligné l’importance de favoriser l’harmonisation des plans d’intervention et de prévention adaptés aux risques présents sur le territoire. « Cela nous a permis de nous réapproprier les dossiers et de ressortir nos plans d’action », précise M. Tsingakis. Ce dernier a également mentionné que le SIM allait se doter d’une nouvelle structure qui lui permettra d’être plus présent dans les différents CMMIC de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!