gracieuseté Les Choristes de la Pointe-de-l’Île, la dernière chorale existante à Pointe-aux-Trembles.
À la suite de la dissolution du Chœur Laurentien au mois de janvier dernier, voilà qu’une autre chorale de Pointe-aux-Trembles disparaît. Faisant face à un manque d’inscriptions important, le Chœur joyeux du relais du bout fondé en 2004 a dû fusionner avec le Chœur vif argent du centre Roussin afin de pouvoir continuer ses activités.

La fusion qui a eu lieu au mois d’août dernier, a donné naissance à la dernière chorale existante à Pointe-aux-Trembles : Les choristes de la Pointe-de-l’Île.

« C’est inquiétant, car nous ne savons pas si nous allons réussir à avoir une relève, explique Gilles Tremblay, président de la chorale. Il est de plus en plus difficile de recruter des gens, alors nous avons toujours espoir que des nouvelles personnes viennent nous voir pour s’inscrire. »

Faire le saut

Le directeur attribue ce manque d’inscriptions à la gêne que certaines personnes peuvent ressentir de chanter en public.

« Il y a des gens avec des voix magnifiques, mais ils n’osent pas s’inscrire par peur de faire le ridicule, explique M. Tremblay. Il suffit de faire le saut, une fois qu’on l’a essayé, on ne peut pas s’en passer. »

Il signale qu’au moment de s’inscrire à la chorale pour la première fois, il avait aussi des craintes.

« Je n’étais pas sûr de vouloir participer, dit-il. Je me disais  » Je vais avoir l’air fou, je vais faire rire de moi « , mais tout ça a changé. Dès la première minute, lorsque le chef de chœur nous a montré une chanson, ma perception a complètement changé. Ça fait 30 ans que je suis dans les chorales et je ne changerai pas ça pour rien au monde. »

Plus qu’une chorale, une famille

Environ 45 personnes feront partie de la nouvelle chorale qui aura ses pratiques une fois par semaine aux locaux du centre Roussin.

« Notre chorale est principalement formée par des personnes âgées, explique M. Tremblay. C’est une très belle activité qui brise l’isolement et nous aide à tisser des liens. »

Il indique que la chorale est présentement à la recherche de voix masculines et de jeunes qui seraient intéressés à faire partie de la relève.

« Toutes les personnes sont les bienvenues. Il faut tout simplement passer par-dessous la gêne, et je suis sûre qu’il n’y aura pas de regrets », conclut-il.

Les pratiques de la chorale auront lieu les mardis de 10 h 30 à 13 h au centre Roussin. Pour avoir plus d’information, il faut appeler Gilles Tremblay au 514 353-1932.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!