Au cours des quatre dernières années, les crimes contre la propriété ont chuté de moitié dans le secteur de Pointe-aux-Trembles et Montréal-Est (PAT/ME).

En 2012, le Service de police de Montréal (SPVM) rapportait 413 introductions par effraction dans ce territoire. Or, en 2015, il n’en a enregistré que 198, une diminution de 52%.

Même chose du côté du vol de véhicule qui est passé de 345 en 2012 à 168 en 2015. Là aussi, une baisse de plus de 50%.

Denis Carignan, commandant au poste de police de quartier (PDQ) 49 qui dessert ce secteur, explique que plusieurs facteurs sont à l’origine de cette diminution.

«Il y a d’un côté les citoyens qui dénoncent plus, mais aussi tout notre travail de prévention et de répression qui se voit reflété dans ces chiffres. Nous faisons un suivi serré de tous les événements qui nous sont signalés et orientons nos patrouilles en fonction de ces informations.»

Le commandant indique que beaucoup de ses policiers travaillent en civil. Une stratégie qui fonctionne bien autant pour les vols de véhicule que pour les introductions par effraction afin de «déjouer» les malfaiteurs.

Questionné au sujet des endroits les «plus chauds» en matière de crimes contre la propriété dans le secteur, le commandant Carignan explique qu’il n’y a pas de secteurs particuliers à signaler dans son territoire.

«C’est plutôt généralisé. Il n’y a pas des quartiers où l’on remarque un plus grand nombre de crimes», dit-il.

Les infractions aux règlements municipaux en baisse
Les infractions aux règlements municipaux sont également en baisse de 48% depuis l’année dernière dans le secteur du PDQ 49.

Le commandant Carignan explique que cette diminution est due principalement à l’application du «Projet égalité» qui vise à réduire le nombre d’incivilités aux berges du fleuve Saint-Laurent.

«Nos agents ont fait beaucoup de prévention et sensibilisation afin d’éviter le tapage et les gens en boisson dans ce secteur et cela a bien marché car nous avons eu beaucoup moins de constats d’infraction à donner en 2015», dit-il.

Les élus satisfaits
Une bonne nouvelle pour les résidents de son secteur, selon la mairesse de l’arrondissement Chantal Rouleau, cette diminution est.

«Un important travail de sensibilisation a été fait auprès des propriétaires de résidences ou d’automobiles. Le SPVM a utilisé ses outils de communication afin de faire de la prévention. Il faut aussi dire que les policiers effectuent une excellente couverture du territoire», explique l’élue.

Robert Coutu, maire de Montréal-Est, accueille la nouvelle avec «enthousiasme.»

«Nous sommes en bonne relation et communication avec les différents intervenants du milieu, dont le SPVM, Prévention Montréal-Est et autres. Cela a un impact certain sur les résultats quoi qu’ils soient difficiles à mesurer avec précision. Les policiers ont fait un travail des plus efficaces sur le terrain, et nous tenons à les remercier. Cela prouve également que les citoyens de Montréal-Est vivent en toute quiétude, et nous y travaillons quotidiennement, étant aussi une des seules villes sur l’île ayant son propre service de patrouilleur.»

À Montréal, les crimes contre la propriété ont également diminué de façon générale passant de 12 973 introductions par effraction en 2012 à 9764 en 2015. Le vol de véhicules a diminué de 38% pendant cette même période.

Crimes contre la propriété
Nombre d’entrées par effraction en 2015: 198

Nombre de vols de véhicules:168

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!