Nicolas Ledain / Metro Media Une quarantaine de personnes ont participé à cette nouvelle phase du processus de réalisation du plan d’action pour le quartier.

Dans la démarche participative de réalisation du plan d’action pour Rivière-des-Prairies, la Corporation de développement communautaire (CDC RDP) a de nouveau réuni la population le 30 mai. Les premières pistes d’action ont émergé lors de cette quatrième étape de consultation.

Après des cafés rencontre en février, une soirée d’appel au rêve en mars, la journée d’identification des priorités en avril, le plan d’action pour le quartier vient d’entrer dans sa phase concrète de réflexion sur les actions à mener.

Suite aux premières rencontres avec la population, la CDC RDP et Dynamo, une ressource en mobilisation des collectivités, ont identifié trois enjeux prioritaires : les transports, les services de proximité et le vivre ensemble. En s’appuyant sur chaque thématique, ils ont invité les citoyens, des représentants d’organismes communautaires, des membres d’instances publiques et des élus du secteur à proposer des actions pour répondre à ces besoins lors d’un après-midi intitulé «Changeons RDP» mercredi 30 mai.

«Cela donne du concret à tout ce qu’on a fait jusqu’ici et tout ce qu’on veut faire dans le quartier. Les gens ont la chance de donner leurs idées, tout ce qui est nommé ici ne sera pas forcément réalisé, mais cela donne de la matière à ceux qui vont réfléchir à la mise en œuvre», explique Suzie Landreville, accompagnatrice pour Dynamo.

Par la suite, des comités thématiques vont être formés pour reprendre toutes ces propositions et établir une première version du plan pour RDP. La CDC doit encore composer ces comités, mais ils pourront regrouper des citoyens, des membres du milieu communautaire ou des représentants institutionnels.

«Il y a encore du travail. Le mandat reste à définir, mais l’objectif va être de poursuivre la démarche en identifiant les stratégies d’action, ils vont voir s’il y a besoin d’autres suggestions et de consulter d’autres acteurs, ils vont analyser quelles actions sont les plus réalisables, quelles ressources sont nécessaires et quelles sont nos priorités», précise Karine Tremblay, agente de liaison de la CDC RDP.

La prochaine grande rencontre est prévue pour le 15 novembre avec la présentation d’une première version du plan d’action tant attendu.

«Il y a plusieurs suggestions qui sont sorties, donc on veut peaufiner cela pour que ça réponde bien aux attentes des citoyens. Le 15 novembre, on devrait avoir une version quasi finale qui se rapprochera autant que possible du plan d’action», ajoute Mme Tremblay.

Implication forte
Depuis le lancement de ce processus, la participation de la communauté a toujours été bonne dans RDP. Plus de 140 personnes ont pris part aux cafés rencontre et les autres rendez-vous ont à chaque fois rassemblé une quarantaine de personnes, en majorité des citoyens.

«C’est quelque chose que je vois moins dans d’autres quartiers. Je ne sais pas ce que ça dit, mais on voit une belle volonté d’implication», salue Suzie Landreville.

La conseillère d’arrondissement Nathalie Pierre-Antoine a participé à plusieurs de ces rencontres et elle se réjouit aussi de cette mobilisation.

«Cet échange est important. Je vis aussi ces réalités et il n’y a pas de choses très surprenantes qui ont été dites, mais cela nous montre qu’il y a une convergence entre ce que les gens disent et ce que nous voulons faire», souligne l’élue.

Dans le calendrier prévu pour le plan d’action pour le quartier, la version finale doit être livrée pour la fin de l’année 2018 ou le début 2019.

Une vision pour RDP

Les premières étapes de consultation pour la réalisation du plan d’action pour le quartier ont permis de créer une vision de RDP sous forme de message :
«Rivière-des-Prairies, un quartier accessible qui rive avec mobilité, proximité, solidarité et fierté! Un quartier sécuritaire, inclusif et engagé où l’on s’entraide et où il fait bon vivre ensemble!»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!